Estimation des paramètres du croisement entre les races porcines Large White et Meishan. 3. Composantes de dominance et d’épistasie des effets d’hétérosis pour les caractères de reproduction. - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Genetics Selection Evolution Year : 1993

Estimation of crossbreeding parameters between Large White and Meishan porcine breeds. III : dominance and epistatic components of heterosis on reproductive traits

Estimation des paramètres du croisement entre les races porcines Large White et Meishan. 3. Composantes de dominance et d’épistasie des effets d’hétérosis pour les caractères de reproduction.

Abstract

A crossbreeding experiment using Large White (LW) and Meishan (MS) pig strains was conducted. Dominance, additive x additive and dominance x dominance epistatic components of direct and maternal heterosis effects were investigated for various litter productivity and sow traits: total number born (TNB), number born alive (NBA), number weaned (NW), litter weight at birth (LWB) and at 21 d (LW21), either adjusted or not for litter size, sow weight loss (SWL), sow total (SFC) and maximum (SFCM) feed consumption, sow feed efficiency - computed as SFC per piglet weaned (SFC/NW) or per unit of litter weight gain (SFC/LWG) - during lactation. Data from 1148 litters farrowed by 250 sows were analysed. Models involving all possible combinations of dominance and epistatic parameters were compared for goodness of fit on the basis of their mean squared error (MSE). The model with the lowest MSE was then used to estimate crossbreeding parameters. Models involving dominance effects only for maternal heterosis had the lowest MSE for all litter productivity traits. Dominance also appeared as the main component of direct heterosis effects on litter productivity traits. Favourable dominance and unfavourable epistatic effects contributed to direct heterosis effects for all sow traits except SFCM. Epistatic effects were additive x additive effects for SFC/NW and dominance x dominance effects for SWL, SFC and SFC/LWG. Estimates of direct, maternal and grand-maternal breed effects are presented. A possible contribution of cytoplasmic effects to between-breed variation is also hypothesized.
Une expérience de croisement entre des lignées porcines Large White (LW) et Meishan (MS) a été réalisée. Les composantes de dominance et d’épistasie additive x additive et de dominance x dominance des effets d’hétérosis direct et maternel ont été estimées pour divers caractères de productivité de la portée et de la truie: nombre de porcelets nés totaux (NT), nés vivants (NV), sevrés (NS), poids de la portée à la naissance (PPN) et à 21 j (PP21), ajustés ou non pour la taille de la portée, perte de poids (PPT), consommation totale (CAT) et maximale (CAM), efficacité alimentaire - calculée comme CAT par porcelet sevré (CAT/NS) et CAT par unité de gain de poids de la portée (CAT/GPP) - de la truie en lactation. Les analyses ont porté sur 1148 portées issues de 250 truies. La validité de l’ajustement des modèles incluant l’ensemble des combinaisons possibles des paramètres de dominance et d’épistasie est comparée sur la base du carré moyen de l’erreur (CME). Le modèle ayant le plus faible CME a ensuite été utilisé pour estimer les paramètres du croisement. Les modèles incluant uniquement des effets de dominance pour l’hétérosis maternel avaient le CME le plus faible pour l’ensemble des caractères de productivité de la portée. Les effets de dominance sont également apparus comme la principale composante de l’hétérosis direct pour les caractères de productivité de la portée. Des effets de dominance favorables et d’épistasie défavorables contribuent aux effets d’hétérosis direct pour l’ensemble des caractères de productivité des truies, sauf CAM. Les effets d’épistasie sont de type additif x additif pour CAT/NS et de dominance x dominance pour PPT, CAT et CAT/GPP. Des estimations des différences directes, maternelles et grand-maternelles entre races sont présentées. L’hypothèse d’une contribution possible d’effets cytoplasmiques à la variation entre races est émise.
Fichier principal
Vignette du fichier
106393_20071122012403295_1.pdf (1018.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02701075 , version 1 (01-06-2020)

Licence

Attribution

Identifiers

Cite

Jean Pierre Bidanel. Estimation des paramètres du croisement entre les races porcines Large White et Meishan. 3. Composantes de dominance et d’épistasie des effets d’hétérosis pour les caractères de reproduction.. Genetics Selection Evolution, 1993, 25 (3), pp.263-281. ⟨10.1051/gse:19930305⟩. ⟨hal-02701075⟩
15 View
11 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More