La capacité de vaches Charolaises à maintenir leur production laitière en situation d’environnement nutritionnel variable ne dépend pas de leur état corporel au vêlage - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

La capacité de vaches Charolaises à maintenir leur production laitière en situation d’environnement nutritionnel variable ne dépend pas de leur état corporel au vêlage

(1) , (1) , (1) , (2) , (2) , (1) , (1)
1
2

Abstract

This study proposes an indirect approach to estimate the robustness of Charolais beef cows in a changing nutritional environment. The approach quantifies the modulation of energy allocation between functions over a productive cycle. The residual energy (E resid ), defined as the net energy intake minus the energy secreted in milk and deposited in tissues was used. Forty Charolais suckling cows, differing in their body condition at (moderate: 2.0 ± 0.04 vs fat: 2.8 ± 008) were submitted to two nutritional trajectories : one trajectory corresponding to a non limiting energy level (NL) vs one variable trajectory characterized by a feed restriction period (120 d post-partum) followed by a refeeding period at grass (70 d). The milk production was similar between the groups of cows. E resid was 20% lower in cows experiencing a variable trajectory in comparison with those experiencing an NL trajectory whatever their body condition at calving. At the end of experimentation, body weight and condition were similar between groups. These results suggest that variations in E resid reflect the ability of cows to give priority to production functions when facing a changing nutritional environment and may be viewed as an indirect criterion of robustness.
Cette étude propose une méthode indirecte pour estimer la robustesse des vaches de race Charolaise dans un environnement nutritionnel changeant. L’approche retenue consiste à analyser les variations d ’allocation d’énergie entre fonctions au cours d’un cycle productif. Nous avons testé si l ’énergie résiduelle (E résid ), définie comme l’énergie nette ingérée diminuée de l’énergie nette utilisée pour les fonctions de production, pouvait être un indicateur des variations d’allocation d’énergie entre fonctions . Quarante vaches Charolaises différant par leur état corporel au vêlage (moyen : 2,0 ± 0,04 vs élevé : 2,8 ± 0,08) ont été conduites selon 2 trajectoires nutritionnelles : une trajectoire correspondant à un niveau d’apports nutritionnels non limitants (NL) vs une trajectoire variable (V) caractérisée par une phase de restriction énergétique post-partum suivie d’un retour à un niveau non limitant à la mise à l’herbe . La production laitière des 4 lots de vaches a été similaire sur toute la période expérimentale. E résid a été diminuée de 20 % chez les vaches ayant subi la trajectoire V comparativement à celles conduites sur la trajectoire NL, et ce quel que soit l’état corporel des vaches au vêlage . En fin d’expérimentation, le poids et l’état corporel des vaches étaient similaires entre les lots. Ces résultats semblent montrer que les variations d’ E résid reflètent la capacité des vaches à prioriser l’allocation d’énergie vers les différentes fonctions productives lorsqu’elles sont soumises à des périodes de sous-alimentation-réalimentation et pourraient être ainsi considérées comme un critère indirect de la robustesse des vaches.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_De_la_Torre_3R_1.pdf (295.15 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02739303 , version 1 (02-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02739303 , version 1
  • PRODINRA : 279788

Cite

Anne de La Torre Capitan, Emilie Recoules, Fabienne Blanc, Pascal P. d'Hour, David Egal, et al.. La capacité de vaches Charolaises à maintenir leur production laitière en situation d’environnement nutritionnel variable ne dépend pas de leur état corporel au vêlage. 21. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants, Dec 2014, Paris, France. 4 p. ⟨hal-02739303⟩
8 View
2 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More