Identification de loci génétiques d’intérêt pour la sélection de variétés résistantes aux stress multiples chez le pois et la fèverole - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Identification de loci génétiques d’intérêt pour la sélection de variétés résistantes aux stress multiples chez le pois et la fèverole

Abstract

Le développement des cultures de légumineuses à graines en France est fortement impacté par l’irrégularité des rendements, due à de multiples stress biotiques et abiotiques. La création de variétés combinant des facteurs génétiques de résistance ou tolérance aux stress multiples représente un enjeu majeur pour la production durable de légumineuses. Les travaux réalisés dans le WP2 du projet PeaMUST visent à identifier, valider et comparer les locus et fonctions des gènes contrôlant la résistance à trois stress majeurs du pois et de la féverole (gel, pourriture racinaire, bruche), pour la sélection assistée par marqueurs de variétés multi-résistantes. Ils sont réalisés par un consortium de 13 partenaires publics et privés français (4 unités INRA, Agri-Obtentions, Biogemma, Florimond-Desprez, GEVES, KWS-Momont, Limagrain Europe, RAGT-2n, Terres Inovia et Unisigma). Chez le pois, des QTL (Quantitative Trait Loci) de tolérance au gel et de résistance à la pourriture racinaire due à Aphanomyces euteiches ont été identifiés avec précision sur le génome par cartographie génétique. Une approche de génétique d’association a également permis d’analyser la diversité des QTL de tolérance au gel au sein d’une collection de ressources génétiques. Des lignées quasi-isogéniques aux principaux QTL ont été produites par rétrocroisements assistés par marqueurs dans plusieurs lignées agronomiques. L’évaluation des lignées a permis de valider l’efficacité de plusieurs combinaisons de QTL pour limiter la sensibilité du pois à chaque stress. Chez la féverole, des ressources génomiques et biologiques ont été générées pour l’identification de locus de résistance à la bruche, à la pourriture racinaire et de tolérance au gel. A partir de quatre lignées de féverole, des marqueurs SNP ont été développés en masse par séquençage d’ADNc et trois populations de lignées recombinantes ont été créées permettant de combiner les locus de résistance ou tolérance aux stress étudiés. Une collection de ressources génétiques a été constituée en vue de l’étude de la résistance aux stress multiples par génétique d’association. L’analyse génétique comparative de la résistance ou tolérance aux trois stress étudiés chez le pois et la féverole permettra d’appréhender la diversité des déterminants génétiques impliqués et d’identifier des marqueurs et gènes de fonction d’intérêt pour la création de variétés de légumineuses résistantes aux principaux stress.
Fichier principal
Vignette du fichier
PILET-NAYEL 2016-116-1-47_1.pdf (222.35 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-02740324 , version 1 (02-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02740324 , version 1
  • PRODINRA : 369289

Cite

Marie-Laure Pilet-Nayel, Gregoire G. Aubert, Pascal P. Marget, Judith Burstin, Isabelle I. Lejeune-Henaut. Identification de loci génétiques d’intérêt pour la sélection de variétés résistantes aux stress multiples chez le pois et la fèverole. 1. Rencontres Francophones sur les Légumineuses (RFL1), Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). FRA., May 2016, Dijon, France. 139 p. ⟨hal-02740324⟩
72 View
23 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More