Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Comportement d'ingestion de fèces dures maternelles par les lapereaux au nid. 2. Influence sur l'implantation du microbiote caecal et sur la survie des lapereaux

Résumé : Pendant l'allaitement la lapine émet des fèces dures dans le nid, qui sont en partie ingérées par les lapereaux. L'objectif de notre étude est i) d'évaluer l'effet de l’ingestion de fèces maternelles au nid sur l'implantation du microbiote cæcal par séquençage 454 de la région V3-V4 des gènes codant pour l’ARN 16S, la croissance et la survie des lapereaux et ii) d’orienter le processus d'implantation du microbiote en substituant les fèces aternelles par des fèces issues d’autres femelles sous antibiothérapie ou non. Dans le lot témoin, les fèces maternelles sont dénombrées et laissées à disposition des lapereaux dans le nid (lot T, n=24 portées), dans le lot R (n=28 portées) les fèces sont comptées puis retirées. Dans les deux derniers lots les fèces maternelles sont comptées, retirées et remplacées par des fèces issues de femelles étrangères non traitées (E, n=28 portées) ou traitées aux antibiotiques (Eab, n=29 portées). L’apport de fèces de lapines étrangères multiplie par 3 le comportement de coprophagie du lapereau (p <0,001 période 2-20j d'âge) mais il est plus faible dans le lot Eab que dans le lot E (29±10, vs 36±9 fèces consommées, respectivement, p <0,05). Entre 36-49 jours d’âge et sur l’ensemble de la période (2-80j), la mortalité est plus élevée dans le groupe R (9,5% et 22,8%, respectivement) et plus faible dans le groupe E (2,8% et 9,3%) que dans les groupes T (5,8% et 15,5%) ou Eab (4,7% et 13,2% ; p<0,05 et p<0,01, respectivement). La prévention de l’ingestion de fèces (lot R), entraîne un retard d'implantation du microbiote, avec une abondance relative supérieure de Bacteroidaceae et inférieure de Ruminococcaceae à 35 jours d'âge, comparativement aux 3 autres groupes (p<0,1). En conclusion le comportement de coprophagie du lapereau au nid jouerait un rôle important dans la transmission du microbiote de la mère vers sa portée et contribuerait à garantir une meilleure survie.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02750256
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : mercredi 3 juin 2020 - 16:51:14
Dernière modification le : mercredi 16 septembre 2020 - 10:20:06
Archivage à long terme le : : vendredi 4 décembre 2020 - 17:22:41

Fichier

2013_Combes_15èmesJRC_LeMans_...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02750256, version 1
  • PRODINRA : 253557

Collections

Citation

Sylvie Combes, Thierry Gidenne, Laurent Cauquil, Elodie Balmisse, Patrick Aymard, et al.. Comportement d'ingestion de fèces dures maternelles par les lapereaux au nid. 2. Influence sur l'implantation du microbiote caecal et sur la survie des lapereaux. 15. Journées de la Recherche Cunicole, 2013, Le Mans, France. ⟨hal-02750256⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7

Téléchargements de fichiers

9