Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Elevage de précision

Résumé : L’élevage est une source précieuse de protéines pour l’Homme. En contrepartie, il utilise des terres ou des aliments consommables par l’Homme et il est source de pollutions (méthane, rejets azotés…). Ces antagonismes seront encore plus marqués à l’aune des 9 milliards d’habitants prévus en 2050. L’élevage des animaux devra optimiser l’utilisation des ressources, maximiser la production de biens et minimiser les impacts, sans oublier le travail de l’éleveur qui devra être facilité. L’élevage de précision peut aider à atteindre cet objectif. Alors que le phénotypage vise à décrire les caractères d’un individu, l’élevage de précision repose sur l’enregistrement en (quasi)continu d’un ensemble d’indicateurs de la « bonne santé » de l’élevage afin de détecter les écarts à la normale et aider à prendre les décisions pour corriger la situation. Ces indicateurs peuvent porter sur l’environnement (par ex. température et humidité à l’intérieur d’un bâtiment, rejets,…) ou sur les animaux (par ex. en élevage laitier : production laitière, qualité du lait, quantités ingérées, état corporel, comportement…). Ainsi, l’enregistrement de l’activité des vaches permet de détecter une augmentation brutale de l’activité du groupe, qui peut signaler les chaleurs d’une ou plusieurs vaches, ou au contraire une baisse d’activité chez une vache, souvent le signe d’un état de maladie. La composition du lait peut également être utilisée pour connaitre l’état nutritionnel des animaux et être en mesure de corriger l’alimentation. L’enregistrement des indicateurs peut être réalisé au moyen de capteurs divers. Il doit être associé à des modèles d’interprétation des données et d’aide à la décision pour les éleveurs. Le projet européen EU-PLF ( Precision Livestock Farming ), lancé en novembre 2012, évalue les conditions dans lesquelles l’élevage de précision peut être développé, en particulier dans les systèmes intensifs et en bâtiment. L’élevage plus extensif peut également bénéficier des développements de l’élevage de précision pour renforcer sa durabilité. Un financement Feder vient d’être obtenu pour équiper les unités expérimentales Phase en Auvergne afin de tester l’élevage de précision dans des systèmes herbagers en montagne. L’élevage de précision nécessite d’allier des disciplines variées : sciences de l’ingénieur (électronique, informatique, modélisation…), sciences animales (nutrition, santé, comportement, physiologie…) et sciences sociales (sciences de gestion, sociologie…).
Document type :
Poster communications
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02811053
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Saturday, June 6, 2020 - 9:17:03 AM
Last modification on : Thursday, August 5, 2021 - 3:52:45 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02811053, version 1
  • PRODINRA : 222006

Collections

Citation

Alain Boissy, Pascal d'Hour, Anne Ferlay, Bruno Meunier, Philippe Pradel, et al.. Elevage de précision. 5. Journées d'Animation Scientifique du département Phase (JAS Phase 2013), Oct 2013, Paris, France. 2013. ⟨hal-02811053⟩

Share

Metrics

Record views

17