Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les paradoxes du financement de la croissance

Résumé : L'entreprise agroalimentaire moyenne du Languedoc-Roussillon en 1997 emploie 15 salariés pour un chiffre d'affaires moyen de 35 millions de francs en croissance de 7% sur 1996. Elle produit 12 millions de francs de valeur ajoutée et obtient un résultat annuel net de 600 000 F. 41% des entreprises exportent. En matière d'investissements, plus d'un tiers des entreprises agroalimentaires du Languedoc-Roussillon font preuve d'un grand dynamisme en investissant très largement dans leur outil de production, mais aussi dans la structuration ou l'amélioration de leurs moyens commerciaux. Les comportements financiers semblent plus liés à des critères de structure de propriété, et donc de gouvernance, qu'à une logique de filière ou de taille d'entreprise.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02835878
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 10:37:10
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 12:40:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-02835878, version 1
  • PRODINRA : 150971

Collections

Citation

J.P. Couderc, C. Arrighy, G. Blanchin, M. Pignier. Les paradoxes du financement de la croissance. Dynamiques des entreprises agroalimentaires : regards croisés sur le Languedoc-Roussillon, Agreste, 2000, 2-11-090542-5. ⟨hal-02835878⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

5