20 ans de recherche pour le développement des méthodes hydroécologiques en appui à la directive-cadre européenne sur l'eau - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Books Year : 2020

20 ans de recherche pour le développement des méthodes hydroécologiques en appui à la directive-cadre européenne sur l'eau

Abstract

This document is the result of work carried out between 2018 and 2020, supported by the International Affairs Department and the Water Department of the National Institute for Research in Science and Technology for the environment and agriculture (Irstea), then by the Directorate for Public Policy Support (DAPP) of the National Research Institute for Agriculture, Food and the Environment (INRAE). It aims to compile and draw a synthesis of all the actions carried out by the teams of the Centre d'étude du machinisme agricole et du génie rural des eaux et forêts (Cemagref) and then Irstea in the methodological development and support programmes for public authorities for the implementation of the European Water Framework Directive in France. In a factual way, the logic followed in these programmes and the history of their implementation may provide the reader with the information needed to understand the methods implemented in the monitoring and assessment of the ecological status of water bodies and the constraints of their development, within the framework of a complex system under interaction with the European authorities and other Member States. As such, this book contributes to the preservation of the collective memory of the work and the research and development strategy of the research institute that carried it out. All the authors were attached to Cemagref, which became Irstea in February 2012. In the text, Cemagref will therefore be referred to for the oldest actions, but the two names of the institute will appear without necessarily referring to actions dated before or after 2012. INRAE, the result of the merger between INRA and Irstea on 1 January 2020, may also appear for certain very recent work or work continuing today. Similarly, the CSP (Conseil supérieur de la pêche), then Onema (Office national de l'eau et des milieux aquatiques), the main partner in Irstea's work on these subjects, became AFB (Agence française pour la biodiversité) on 1 January 2017, then OFB (Office français pour la biodiversité) on 1 January 2020. These four acronyms may therefore be referred to in the text depending on the period of activity concerned.
Ce document est le fruit d’un travail réalisé entre 2018 et 2020, soutenu par la Direction des affaires internationales et le département Eau de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), puis par la direction à l’Appui aux politiques publiques (DAPP) de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE). Il vise à compiler et à tirer une synthèse de l’ensemble des actions menées par les équipes du Centre d’étude du machinisme agricole et du génie rural des eaux et forêts (Cemagref) puis d’Irstea dans les programmes de développement méthodologique et d’appui aux autorités publiques pour la mise en œuvre de la directive-cadre européenne sur l’eau en France. De façon factuelle, la logique suivie dans ces programmes et l’historique de réalisation pourront apporter au lecteur les informations nécessaires pour comprendre les méthodes mises en œuvre dans la surveillance et l’évaluation de l’état des masses d’eau et les contraintes de leur élaboration, dans le cadre d’un système complexe sous interaction avec les tutelles européennes et les autres États membres. À ce titre, cet ouvrage contribue à la conservation de la mémoire collective des travaux et de la stratégie de recherche et développement de l’institut de recherche finalisé qui les a conduits. Tous les auteurs ont été rattachés au Cemagref, devenu Irstea en février 2012. Dans le texte, il pourra ainsi être fait référence au Cemagref pour les actions les plus anciennes, mais les deux noms de l’institut apparaîtront sans forcément faire référence à des actions datées d’avant ou après 2012. INRAE, résultat de la fusion entre l’Inra et Irstea au 1 er janvier 2020, pourra aussi apparaître pour certains travaux très récents ou se poursuivant aujourd’hui. De la même façon, le CSP (Conseil supérieur de la pêche), puis l’Onema (Office national de l’eau et des milieux aquatiques), partenaire principal des travaux menés par Irstea sur ces sujets, est devenu AFB (Agence française pour la biodiversité) au 1er janvier 2017 puis OFB (Office français pour la biodiversité) au 1er janvier 2020. Il pourra donc être fait référence à ces quatre sigles dans le texte en fonction de la période d’activité concernée.
Fichier principal
Vignette du fichier
Directive-europeenne-eau_INRAE_2020.pdf (25.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03080510 , version 1 (17-12-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Christine Argillier, Christian Chauvin, Mario Lepage, Maxime Logez, Yves Souchon, et al.. 20 ans de recherche pour le développement des méthodes hydroécologiques en appui à la directive-cadre européenne sur l'eau. INRAE, pp.126, 2020, ⟨10.15454/kf6j-qw05⟩. ⟨hal-03080510⟩
428 View
117 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More