Formuler des aliments à moindres impacts environnementaux sans affecter les performances de croissance des porcs à l’engraissement - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2021

Eco-friendly feed formulation reduces impacts of pig production without consequences on animal performance

Formuler des aliments à moindres impacts environnementaux sans affecter les performances de croissance des porcs à l’engraissement

Abstract

Animal feeding contributes greatly to environmental impacts (EI) of pig production. Including EI of feed ingredients as a constraint when formulating diets has thus been proposed as a way to reduce these impacts. However, this approach might impair pig performance and improvement obtained at the feed level. The objective of this study was to test the ability of innovative formulation methods to reduce EI of pig fattening without any detrimental effects on growth performance. We compared three formulation approaches: least-cost formulation (control diet) in accordance with commercial practices; multi-objective (MO) formulation (ecodiet) considering feed cost and EI calculated by life cycle assessment (LCA), and MO formulation using feed ingredients produced locally (local diet) to reduce EI of feed transport. Ninety-six pigs were distributed among three experimental groups (control diet, ecodiet and local diet), with each pig individually measured for live weight and feed intake using an automatic feeding stall. At the animal level, the three diets did not differ in growth performance or carcass characteristics. At the feed level, compared to the control, the ecodiet reduced climate change (CC) by 29.5%, energy demand (ED) by 14.4% and land occupation (LO) by 2.7%, on average. The local diet reduced CC by 22.5% and ED by 19.3%, but increased LO by 18.5%. Consequently, effects of dietary treatments on EI at the farm gate were similar to those at the feed level. It was concluded that multiobjective diet formulation is an effective way to reduce most EI of pig production without impairing animal performance.
Le poste « alimentation » détermine une part importante de l’impact environnemental de la production porcine. Formuler des aliments à moindres impacts pourrait être une solution innovante pour améliorer la durabilité des systèmes. Cependant, cette approche pourrait nuire aux performances des porcs et in fine à l'amélioration attendue. L’objectif de cette étude est de tester en conditions d’élevage les effets de stratégies alimentaires utilisant des aliments à moindres impacts sur les performances de croissance des porcs et sur les impacts environnementaux du kg de porc produit. Nous avons comparé à une formulation témoin représentative d’un aliment utilisé sur le terrain (aliment témoin), deux formulations multi-objectifs prenant en compte les impacts environnementaux et le coût des matières premières, l’une incorporant des matières premières à faible impact (écoaliment), l’autre des matières premières produites localement (afin de réduire l'impact du transport des aliments). Quatre-vingt-seize porcs étaient logés dans une salle équipée de distributeurs automatiques d’aliment et d’un automate de pesée permettant une mesure en continu des performances individuelles des porcs de 40 à 115kg. Ils étaient répartis entre trois lots expérimentaux : lot témoin, lot écoaliment et lot aliment local. A l’échelle de l’aliment, l’écoaliment par rapport à l’aliment témoin, a réduit en moyenne son impact sur le changement climatique (CC) de 29,5%, sur la demande en énergie (DE) de 14,4% et sur l’occupation des terres (OT) de 2,7%. De même, par rapport à l’aliment témoin, l’aliment local a réduit en moyenne ses impacts CC de 22,5% et DE de 19,3%, mais a, à l’inverse, augmenté son impact OT de 18,5%. Au niveau de l’animal, il n'y avait aucune différence entre les trois lots expérimentaux sur les performances de croissance et les caractéristiques des carcasses. Par conséquent, les différences d’impacts environnementaux par kg de porc produit observées entre traitements étaient similaires à celles obtenues au niveau des aliments. En conclusion, la formulation d’aliments à moindres impacts environnementaux permet bien de réduire la plupart de ces impacts à l’échelle du système de production, en sortie de ferme, sans altérer les performances de croissance des animaux.
No file

Dates and versions

hal-03167785 , version 1 (12-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03167785 , version 1

Cite

Francine de Quelen, Ludovic Brossard, Aurélie Wilfart, Jean-Yves Dourmad, Florence Garcia-Launay. Formuler des aliments à moindres impacts environnementaux sans affecter les performances de croissance des porcs à l’engraissement. 53. Journées de la Recherche Porcine, Ifip; Inrae, Feb 2021, En ligne, France. ⟨hal-03167785⟩
85 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More