Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Convergence/divergence des pratiques éducatives en matière d'alimentation entre les parents : quel impact sur le comportement alimentaire de l'enfant ?

Résumé : Introduction et but de l’étude: La période de 2 à 6 ans est caractérisée par un pic de rejets alimentaires chez les enfants ainsi que par une détérioration de leur capacité d’autorégulation énergétique. Les recherches antérieures se sont principalement centrées sur les liens entre les pratiques éducatives maternelles en matière d’alimentation et les comportements alimentaires des enfants. Le rôle des pratiques paternelles et de la convergence/divergence de ces pratiques entre les parents a reçu beaucoup moins d'attention. L’objectif de cette étude est de combler cette lacune en examinant l’effet de convergence/divergence des pratiques éducatives en matière d'alimentation entre les parents sur différentes facettes du comportement alimentaire de l’enfant. Matériel et méthodes: Les deux parents de 105 enfants français âgés de 2,01 à 6,51 ans (51 filles, M âge = 3,88, ET = 1,40) ont rempli un questionnaire en ligne ou une « version papier » comportant des items issus de différents questionnaires validés (ex. CEDQ, CFPQ) permettant ainsi de calculer des scores pour différentes dimensions relatives aux comportements alimentaires des enfants (ex. plaisir à manger, néophobie alimentaire) et aux pratiques/styles éducatifs parentaux (ex. pression à manger, style permissif). Résultats et Analyse statistique : Les mères et les pères perçoivent les comportements alimentaires de leur enfant de manière relativement similaire : corrélations de Pearson pour les dimensions comprises entre 0,34 (compensation calorique de l’enfant) et 0,78 (petit appétit) (M = 0,60). Les mères sont principalement responsables des tâches liées à l’alimentation et prennent significativement plus de repas (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) avec leur enfant que les pères. Les pères ont déclaré imposer plus de pression à manger à l’enfant et donner plus de récompenses alimentaires. Dans les analyses de régression, les pratiques et les styles éducatifs en matière d'alimentation des mères et des pères se sont avérés des prédicteurs des comportements alimentaires des enfants. Aussi, des effets d'interaction entre les pratiques des parents ont été observés. Dans les ménages où la mère et le père utilisent tous deux des niveaux plus élevés de pression à manger, l'enfant montre un niveau de plaisir à manger significativement plus faible. Aussi, dans les ménages où l’un des parents utilise plus de restriction pour le contrôle du poids, les enfants mangent plus en l’absence de faim. Cependant, si les deux parents utilisent cette pratique cela n’augmente pas davantage la consommation en l’absence de faim de l’enfant. Conclusion: Nos résultats soulignent ainsi l’importance de prendre en compte le rôle spécifique de chaque parent, ainsi que la convergence/divergence de leurs pratiques en matière d’alimentation dans l’étude des déterminants éducatifs et psychosociaux des comportements alimentaires des enfants. Ces données pourraient à terme permettre la formulation de recommandations plus adaptées et nuancées pour accompagner les parents dans la mise en place d’habitudes alimentaires plus favorables à la santé et au bien-être de leur enfant.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-03245255
Contributor : Sabine Julien <>
Submitted on : Tuesday, June 1, 2021 - 4:26:33 PM
Last modification on : Wednesday, June 2, 2021 - 3:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03245255, version 1

Collections

Citation

Kaat Philippe, Claire Chabanet, Sylvie Issanchou, Sandrine Monnery-Patris. Convergence/divergence des pratiques éducatives en matière d'alimentation entre les parents : quel impact sur le comportement alimentaire de l'enfant ?. Journées Francophones de Nutrition (JFN 2020), Nov 2020, Visioconférence, Lille, France. ⟨hal-03245255⟩

Share

Metrics

Record views

13