Towards a physico-chemical assessment consistent with the biology of continental aquatic environments - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sciences Eaux & Territoires Year : 2021

Towards a physico-chemical assessment consistent with the biology of continental aquatic environments

Vers une évaluation physico-chimique en cohérence avec la biologie des milieux aquatiques continentaux

(1) , (2) , (3) , (4) , (5) , (1)
1
2
3
4
5

Abstract

The European Water Framework Directive considers some physico-chemical parameters (ex. nutrients, water temperature, oxygen balance, salinity, pH, transparency) as quality elements supporting the biological elements and contributing to the classification of the ecological status of surface waters. The WFD requires Member States to produce 1) physico-chemical indicators that should reflect "the functioning of the characteristic ecosystem" and 2) threshold values corresponding to different levels of degradation of these ecosystems. In France, the ecosystems diversity, the lack of knowledge of real physico-chemical conditions and their interactions with multiple anthropogenic pressures has led to the proposal of innovative statistical methods to establish some physico-chemical quality thresholds. We recommend to overhaul the existing monitoring networks, which are sometimes insufficient, and to rethink the surveillance strategy, to take into account the connectivity between the different water bodies and the effects of climate change in order to obtain an integrated vision of the physico-chemistry and to guarantee a coherent ecological functioning of the whole watershed including its coastal area.
La directive cadre européenne sur l’eau considère certains paramètres physico-chimiques (ex. : nutriments, température de l'eau, bilan d'oxygène, salinité, pH, transparence) comme éléments de qualité « soutenant la biologie » participant à la classification de l'état écologique des eaux de surface et exige des États membres la production d’indicateurs physico-chimiques devant traduire « le fonctionnement de l'écosystème caractéristique » et la production de valeurs-seuils correspondantes à différents niveaux de dégradation de ces écosystèmes. En France, la diversité des écosystèmes, la faible connaissance des conditions physico-chimiques réelles ainsi que de leurs interactions avec les pressions anthropiques multiples a conduit à proposer des méthodes statistiques innovantes pour établir certains seuils de qualité physico-chimique. Fortes de quinze ans d’expérience, les équipes impliquées dans ces travaux recommandent de refondre les réseaux de surveillance existant, parfois insuffisants, de repenser la stratégie de surveillance et de prendre en compte la connectivité entre les différentes masses d’eau et les effets du changement climatique afin d’obtenir une vision intégrée de la composante physico-chimique et garantir un fonctionnement écologique cohérent de l’ensemble du bassin versant intégrant son littoral.
Fichier principal
Vignette du fichier
set-dce-physico-chimique.pdf (2.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03585565 , version 1 (23-02-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Nolwenn Bougon, Vincent Roubeix, Mario Lepage, Martial Ferréol, Pierre-Alain Danis, et al.. Vers une évaluation physico-chimique en cohérence avec la biologie des milieux aquatiques continentaux. Sciences Eaux & Territoires, 2021, 37, pp.48-53. ⟨10.14758/SET-REVUE.2021.4.09⟩. ⟨hal-03585565⟩
11 View
11 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More