La pandémie de Covid-19, l'économie agricole internationale et les filières animales : le cas de la Chine, des États-Unis et de l'UE - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles INRAE Productions Animales Year : 2022

Covid-19, international agricultural economy and animal sectors: the case of China, the United States and the EU

La pandémie de Covid-19, l'économie agricole internationale et les filières animales : le cas de la Chine, des États-Unis et de l'UE

Abstract

The Covid-19 pandemic is a major global event. À reflection on the first implications of this sanitary crisis for the world agricultural economy and the animal sectors of three geographical areas is proposed in this article. The agri-food systems have been strongly affected by this crisis, whose global economic impacts (a 3.5 % drop in world gross domestic product and a 5.3 % drop in international trade in goods between 2019 and 2020) are affecting the purchasing power of final consumers. However, they have resisted the crisis well, both in terms of supply (stability or slight growth in the volumes of meat and milk produced on a global scale) and trade. In 2021, the sharp rise in international prices for agricultural products and the rapid resumption of economic growth, particularly in the three zones more specifically studied here (China, the United States and the European Union), suggest that agriculture should remain under pressure from sustained world demand. More than Covid-19, the impact of African swine fever in China has had a major impact on international meat trade flows for several years. In addition, the growing Chinese appetite for dairy products is playing a central role in the development of international dairy markets, to the benefit of exporting areas including the EU and the US.
La pandémie de Covid-19 est un évènement mondial majeur. Une réflexion sur les premières implications de cette crise sanitaire pour l’économie agricole mondiale et les filières animales est proposée dans le cadre de cet article. Les secteurs agricole et agroalimentaire ont été fortement concernés par cette crise dont les impacts économiques globaux (baisse de 3,5 % du produit intérieur brut mondial et de 5,3 % des échanges internationaux de marchandises entre 2019 et 2020) affectent le pouvoir d’achat des consommateurs finaux. Ils ont cependant bien résisté à la crise, tant au niveau de l’offre (stabilité ou légère croissance des volumes produits de viandes et de lait à l’échelle mondiale) que du commerce. En 2021, la forte hausse des prix internationaux des produits agricoles et la reprise rapide de la croissance économique, notamment dans les trois zones plus spécifiquement étudiées ici (Chine, États-Unis et Union européenne), suggèrent que l’agriculture devrait rester sous la pression d’une demande mondiale soutenue. Plus que la Covid-19, l’impact de la peste porcine africaine en Chine a eu, depuis plusieurs années, des répercussions majeures sur les courants d’échanges internationaux de viandes. De plus, l’appétit croissant des chinois pour les produits laitiers joue un rôle central dans le développement des marchés laitiers internationaux, au bénéfice des zones exportatrices dont l’Union européenne et les États-Unis.
Fichier principal
Vignette du fichier
La pandémie de Covid-19 l'économie agricole internationale et les filières animales.pdf (616.99 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03616450 , version 1 (22-03-2022)

Licence

Identifiers

Cite

Vincent Chatellier, Jean-Marc Chaumet, Thierry Pouch. La pandémie de Covid-19, l'économie agricole internationale et les filières animales : le cas de la Chine, des États-Unis et de l'UE. INRAE Productions Animales, 2022, 35 (1), pp.1-20. ⟨10.20870/productions-animales.2022.35.1.5376⟩. ⟨hal-03616450⟩
413 View
274 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More