The economic performance of transitional and non-transitional organic dairy farms: A panel data econometric approach in Brittany - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Preprints, Working Papers, ... (Working Paper) Year : 2022

The economic performance of transitional and non-transitional organic dairy farms: A panel data econometric approach in Brittany

Les performances économiques des exploitations laitières en agriculture biologique pendant et après la période de conversion : une approche économétrique sur données de panel en Bretagne

Abstract

The economic performance of organic dairy farms, especially during the transitional period, is not consensus in economics studies, depending on the method used, the type of indicators, the nature and scale of the performance indicator, the geographical location. We compare the economic and financial performance of both conventional and organic dairy farms based on a mixed effect panel data model estimated on 1,016 farm micro-data collected between 2007and 2018 in two departments of Brittany. As in other studies, we find that the herd size influences positively all economic and financial indicators. Even if the growth in assets is heterogeneous among organic farms, it is higher than in other farms, which decreases their return on assets. Finally, even if they share the same objective of food autonomy and sparing variable expenses, dairy farms based on grassland production system do not exhibit the same performance dynamics as organic farms.
La littérature existante sur les performances des exploitations biologiques est abondante, mais il est encore difficile aujourd'hui d'identifier les résultats spécifiques de performance des exploitations biologiques dans la mesure où les échantillons sont très petits. Les résultats obtenus sont également très dépendants des régions et des secteurs agricoles étudiés, des indicateurs de performance économique et des méthodes utilisées. Dans ce papier, nous comparons les performances économiques et financières des exploitations laitières conventionnelles et biologiques à partir d'un modèle à effets mixtes estimé sur 1 016 micro-données collectées entre 2007 et 2018 dans le département d’Ille-et-Vilaine (Bretagne, France). Comme dans d'autres études, nous constatons que la taille du troupeau influence positivement tous les indicateurs économiques et financiers. Même si la croissance des actifs est hétérogène entre les exploitations biologiques, elle est plus élevée que dans les autres exploitations, ce qui diminue leur rendement sur actifs. Enfin, même si elles partagent le même objectif d'autonomie alimentaire et d'économie de charges variables, les exploitations laitières basées sur un système de production herbager ne présentent pas la même dynamique de performance que les exploitations biologiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
WP 22-03 (002).pdf (982.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03635268 , version 1 (08-04-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-03635268 , version 1

Cite

Elodie Letort, Aude Ridier. The economic performance of transitional and non-transitional organic dairy farms: A panel data econometric approach in Brittany. 2022. ⟨hal-03635268⟩
58 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More