Caractérisation de l’alimentation des pères avant la conception et lien avec le poids de naissance dans la cohorte nationale ELFE - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Caractérisation de l’alimentation des pères avant la conception et lien avec le poids de naissance dans la cohorte nationale ELFE

(1) , (1) , (1) , (1)
1

Abstract

Introduction Bien que l’influence des caractéristiques maternelles sur le poids de naissance (PN) soit bien connue, il existe, à ce jour, très peu d’études sur le potentiel rôle des caractéristiques paternelles (alimentaires, sociodémographiques). L’objectif est d’étudier dans quelle mesure l’alimentation du père et sa consommation d’alcool avant la conception sont associées au poids de naissance de l’enfant. Méthodes Un questionnaire de fréquences alimentaires, portant sur les mois précédant le début de la grossesse, a été rempli par 983 pères au cours de la dernière vague d’inclusion de la cohorte ELFE (Etude Longitudinale Française depuis l’Enfance). Une analyse en composantes principales a été réalisée afin de caractériser les profils alimentaires des pères. Après avoir étudié les associations entre les caractéristiques sociodémographiques des pères et leur alimentation, nous avons analysé la relation entre les profils alimentaires paternels ainsi que leur consommation d’alcool et le poids de naissance de l’enfant (z-score tenant compte de l’âge gestationnel, en continu ou en 3 catégories), respectivement par le biais de régressions linéaires et logistiques multinomiales, ajustées sur 1) les facteurs sociodémographiques, anthropométriques et le tabagisme maternel 2) sur l’alimentation de la mère. Résultats Quatre profils alimentaires paternels ont pu être identifiés : « Energie » (associé positivement à la fréquence de consommation de tous les groupes d’aliments), « Equilibré » (associé positivement aux fruits, légumes et huile d’olive et négativement aux sodas et frites), « Alcool » (associé positivement à l’alcool et négativement aux produits laitiers) et « Grignotage » (associé positivement aux gâteaux, chips et chocolat et négativement à la consommation de viande). Les profils alimentaires « Equilibré » (p=0,03) et « Grignotage » (p=0,001) étaient associés positivement au poids de naissance (z-score en continu), alors que la consommation d’alcool n’y était pas associée linéairement. L’association avec le profil « Equilibré » était toutefois atténuée quand l’alimentation maternelle était prise en compte dans le modèle. Par ailleurs, le profil « Grignotage » était associé négativement avec le risque de petit poids de naissance (OR z-score <25ème percentile vs 25-75ème percentile = 0,79 [0,66 ; 0,94]) alors que le profil « Alcool » était associé positivement avec le risque de gros poids de naissance (OR z-score >25ème percentile vs 25-75ème percentile = 1,23 [1,03 ; 1,47]). Des résultats similaires ont été retrouvés en ajustant sur l’alimentation maternelle. Conclusion En accord avec les données d’expérimentation animale, l’alimentation du père avant la conception semble être associée au PN de son enfant en population générale humaine.
Not file

Dates and versions

hal-03739037 , version 1 (26-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03739037 , version 1

Cite

Sacha Krinitzki, Sandrine Lioret, Marie-Aline Charles, Blandine de Lauzon-Guillain. Caractérisation de l’alimentation des pères avant la conception et lien avec le poids de naissance dans la cohorte nationale ELFE. Journées Francophones de Nutrition, Nov 2018, Nice, France. ⟨hal-03739037⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More