GestCO2 -Mesurage des concentrations en dioxyde de carbone en bâtiment de poulets de chair - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2022

GestCO2 -Mesurage des concentrations en dioxyde de carbone en bâtiment de poulets de chair

Pauline Creach
  • Function : Correspondent author
  • PersonId : 1154105

Connectez-vous pour contacter l'auteur
Paul Robin
G. Amand
  • Function : Author
Elodie Pigache
  • Function : Author
Nathalie Rousset
  • Function : Author
  • PersonId : 864828

Abstract

The ministerial decree of 28 June 2010 establishing the standards for the protection of broilers sets a limit of 3000 ppm of carbon dioxide (CO2) not to be exceeded in the air at the height of the animals and throughout the all flock. Since then, CO2 concentration sensors have been implemented in poultry houses and this gas is a good indicator of the level of confinement in the barn. The objective of this article is to identify methodological elements for measuring CO2 in broiler houses. The main criteria for the choice of CO2 sensors are an accuracy of 100 ppm and a measurement range of 0 to 10 000 ppm. Different CO2 sensors, using non-dispersive infrared technology, were tested in commercial poultry houses. The results showed that two of the five sensors tested should not be used continuously in poultry houses. In addition, the spatial variability of CO2 concentrations was evaluated in a first phase under experimental broile conditions and in a second phase in commercial barns. In the first phase, it was found that the position of the sensor at 80 cm +/- 20 cm from the floor between the pipettes and the feeders is the best compromise for measuring a concentration representative of the overall atmosphere in the building at the beginning of the flock. At the end of the breeding period, a measurement at 80 cm from the ground would underestimate the concentrations at the height of the animals at the end of the flock. This result was confirmed by the trials in commercial barns and showed that it may be relevant to add a sensor at 10 cm in addition to the one at 80 cm. The horizontal heterogeneity of CO2 concentrations was more pronounced at the beginning of the flock than at the end and may suggest to purchase additional sensors to take this heterogeneity into account. In view of the results of the sensors test, investment in an efficient sensor and its maintenance seems more relevant than the purchase of an additional sensor.
L’arrêté ministériel du 28 juin 2010 établissant les normes relatives à la protection des poulets de chair, fixe une limite de 3000 ppm de dioxyde de carbone (CO2) à ne pas dépasser dans l’air à hauteur des animaux et sur toute la durée du lot. Depuis, les capteurs de concentrations en CO2 se développent en bâtiment avicole, ce gaz étant un bon indicateur du niveau de confinement de la salle d’élevage. L’objectif de cet article est d’identifier des éléments méthodologiques de mesurage du CO2 en bâtiment de poulets de chair. Les principaux critères de choix des capteurs CO2 identifiés sont notamment une précision de 100 ppm et une plage de mesure de 0 à 10 000 ppm. Différents capteurs CO2, de technologie infrarouge non dispersif ont été testés en élevage commercial. Les résultats montrent que deux des cinq capteurs testés sont à écarter pour une utilisation en continu en bâtiment avicole. De plus, la variabilité spatiale des concentrations en CO2 a été évaluée dans une première phase en conditions expérimentales d’élevage de poulets de chair puis dans une seconde en bâtiments commerciaux. La première a permis d’identifier que la position du capteur à 80 cm +/- 20 cm du sol entre les pipettes et les mangeoires est le meilleur compromis pour mesurer une concentration représentative de l’ambiance globale du bâtiment en début de lot. En fin d’élevage une mesure à 80 cm du sol sous-estimerait les concentrations à hauteur des animaux en fin de lot. Ce résultat a été confirmé par les essais en bâtiments commerciaux et montre qu’il peut être pertinent d’ajouter un capteur à 10 cm en plus de celui à 80 cm. L’hétérogénéité horizontale des concentrations en CO2 est plus marquée en début de lot qu’en fin d’élevage et peut suggérer de nouveau l’achat de capteurs supplémentaires pour prendre en compte cette hétérogénéité. Au regard des résultats du test de capteurs effectués, l’investissement dans un capteur performant et dans sa maintenance parait plus pertinent que l’achat d’un capteur supplémentaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_Créach_Innovations Agronomiques 85.pdf (1.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03745528 , version 1 (04-08-2022)

Licence

Identifiers

Cite

Pauline Creach, Paul Robin, G. Amand, Alassane Keita, Cecil Nicolas, et al.. GestCO2 -Mesurage des concentrations en dioxyde de carbone en bâtiment de poulets de chair. Innovations Agronomiques, 2022, 85, pp.157-169. ⟨10.17180/ciag-2022-vol85-art12⟩. ⟨hal-03745528⟩
64 View
139 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More