Potentialisation de l’efficacité d’un stimulateur de défense par un biostimulant contre le mildiou de la vigne - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year :

Potentialisation de l’efficacité d’un stimulateur de défense par un biostimulant contre le mildiou de la vigne

(1) , (1) , (1) , (1) , (2) , (2) , (2) , (3) , (1) , (1)
1
2
3

Abstract

L’induction de résistance des cultures aux maladies par des Stimulateurs de Défenses des Plantes (SDP) est l’une des stratégies envisagées pour réduire l'utilisation des pesticides de synthèse. Cependant, la variabilité de son efficacité au champ freine son développement. L’une des raisons est que, contrairement aux fongicides qui agissent directement sur les agents pathogènes, les SDP sollicitent l'immunité de la plante, dont la performance peut dépendre de son état physiologique. Outre les SDP, d'autres produits utilisés en agriculture, les biostimulants (BS), sont décrits pour améliorer certaines fonctions de la plante. Dans ce contexte, l'objectif de ce travail était de vérifier sur vigne si les BS, via leurs effets sur la physiologie de la plante, pouvaient constituer des leviers capables d’augmenter l'efficacité des SDP. Afin de vérifier cette hypothèse, nous avons développé une méthodologie expérimentale en conditions contrôlées, utilisant des vitroplants de vigne et permettant de caractériser les effets de BS. Nous avons testé les effets d’un BS (extrait végétal). Ajouté au milieu de culture, ce dernier accélère le début de la croissance des plants et a un impact sur leur développement aérien et racinaire. Il a aussi un effet sur le métabolome et la teneur en phytohormones des feuilles, des tiges et des racines. Enfin, nous avons traité par un SDP (autre extrait végétal), par voie foliaire, les vitroplants précédemment biostimulés ou non. Le SDP a également modifié le métabolome et les teneurs en phytohormones des organes, mais différemment sur plants biostimulés ou témoins. De plus, il a induit des réponses de défense et une protection contre Plasmopara viticola (agent du mildiou) uniquement pour les plants biostimulés. Ces résultats suggèrent un mode d'action similaire à une potentialisation des défenses par le BS utilisé. Ainsi, cette étude a permis, d’une part, de développer une méthodologie adaptée au criblage de BS actifs sur la croissance végétative de la vigne (phénotypage aérien et racinaire). D’autre part, elle démontre la pertinence de l'utilisation de biostimulants pour optimiser l'efficacité de SDP. D’autres travaux sont actuellement en cours pour étudier notamment les effets d’autres BS et SDP.
Not file

Dates and versions

hal-03897740 , version 1 (14-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03897740 , version 1

Cite

Lucile Jacquens, Sophie Trouvelot, Christelle Lemaitre-Guillier, Yuko Krzyzaniak, Gilles Clément, et al.. Potentialisation de l’efficacité d’un stimulateur de défense par un biostimulant contre le mildiou de la vigne. 5. Congress Natural products & Biocontrol 2022, Sep 2022, Perpignan, France. ⟨hal-03897740⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More