Raising dairy heifers under nurses: a way to explore for 24-month calving in an exclusively grassland dairy system - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Raising dairy heifers under nurses: a way to explore for 24-month calving in an exclusively grassland dairy system

Elever des génisses laitières sous vaches nourrices : une voie à explorer pour un vêlage 24 mois en système exclusivement herbager

(1) , (1)
1

Abstract

In the face of health and geopolitical events of recent years, agriculture and food have been at the heart of social and political debates: competition for land use, human food/animal feed, working conditions in livestock farming, animal welfare. In dairy farming, some farmers are exploring ways of rearing dairy heifers under nurses to reduce workload and limit unproductive livestock. This breeding method has been tested since 2016 on the INRAE experimental farm in Mirecourt. In this article, we show that rearing heifers under nurses exclusively on grass allows (i) a significant gain in growth (834 g/day over the first 9 months of life) compared to a more conventional rearing system with an automatic milk distributor, pasture and concentrate dispenser (563 g/day over the same period, i.e. a differential of + 68 kg at the end of autumn) and (ii) more regular growth of the heifers on grass, in particular over the 3-9 month period. This growth differential allows 82% of heifers to calve at 24 months in a concentrate-free system, particularly for crossbred dairy heifers, which are more precocious than purebred Holsteins and Montbeliards. In addition to these zootechnical advantages, this method of rearing has health benefits for the calves and must be considered in conjunction with other rearing methods.
Face aux évènements sanitaires et géopolitiques de ces dernières années, l’agriculture et l’alimentation se sont invitées au coeur des débats sociaux et politiques : concurrences d’usage des sols alimentation humaine / alimentation animale, conditions de travail en élevage, bien-être animal. En élevage laitier, certains éleveurs explorent des modes d’élevage des génisses de renouvellement sous vaches nourrices pour réduire le travail d’astreinte et limiter les effectifs improductifs. Cette conduite d’élevage est expérimentée depuis 2016 sur le dispositif expérimental INRAE ASTER de Mirecourt. Nous montrons dans cet article que l’élevage des génisses sous vaches nourrices exclusivement à l’herbe permet (i) un meilleur gain de croissance (834 g/j sur les 9 premiers mois de vie) par rapport à un élevage plus classique au distributeur automatique de lait, pâturage et concentrés (563 g/j sur la même période, soit un différentiel de + 68 kg à la rentrée au bâtiment à l’automne) et (ii) une croissance plus régulière des génisses sous nourrices, en particulier sur la période 3-9 mois. Ce différentiel de croissance permet pour 82 % des génisses de vêler à 24 mois en système sans concentrés, en particulier pour les génisses laitières croisées, plus précoces que les races pures Holstein et Montbéliardes. Outre ces intérêts zootechniques, ce mode d’élevage présente des intérêts d’un point de vue sanitaire pour les veaux et doit être pensé en cohérence avec les autres conduites d’élevage.
Fichier principal
Vignette du fichier
PF_396174_PUECH_T.pdf (1.7 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
2022_3R_Puech et Brunet.pdf (474.92 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03897823 , version 1 (14-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03897823 , version 1

Cite

Thomas Puech, Laurent Brunet. Elever des génisses laitières sous vaches nourrices : une voie à explorer pour un vêlage 24 mois en système exclusivement herbager. 26. journées Rencontres Recherches Ruminants, INRAE; IDELE, Dec 2022, PARIS, France. ⟨hal-03897823⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More