Dairy calves suckled by their dam: which compromise between calf growth, milk production and animal welfare? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Dairy calves suckled by their dam: which compromise between calf growth, milk production and animal welfare?

Allaitement maternel des veaux laitiers : quel compromis entre croissance des veaux, production laitière et bien-être animal ?

(1) , (2, 3) , (3) , (2) , (2)
1
2
3

Abstract

In dairy farms, early separation of calves is a common practice that is becoming increasingly controversial. Two trials were set up to test three rearing practices that allow to maintain the calves with their dam during the day (9am-5pm), up to 3 weeks of age or up to weaning, and compared to calves fed from an automatic milk dispenser. The practices encouraging long contact time (until weaning) resulted in significant losses in milk production at the milking parlour compared to cows not suckling their calves (up to -31% from week 1 to 16), in addition to a significant change in milk composition (up to -5.8 g/kg of fat and -1.3 g/kg of protein). Cows rearing their calves for a shorter time (separation at three weeks and then rearing at the automatic milk dispenser) showed intermediate results. In parallel, the different practices tested were beneficial to calf growth before weaning (up to +9.4 kg at weaning), even if separation and/or weaning were more stressful when they have lived with their dams.
En élevage laitier, la séparation précoce des veaux de leur mère est une pratique courante qui soulève de plus en plus de controverses. Deux essais ont été mis en place pour tester trois pratiques d’élevage permettant le maintien du lien mère-veau durant la journée (9h-17h), jusqu’à trois semaines ou jusqu’au sevrage, en comparaison de veaux nourris au distributeur automatique de lait. Les pratiques encourageant un temps de contact long (jusqu’au sevrage) ont abouti à des pertes de production laitière en salle de traite importantes en comparaison de vaches n’allaitant pas leur veau (jusqu’à -31% sur les 16 premières semaines de lactation), en plus d’une modification importante de la composition du lait (jusqu’à -5.8 g/kg de taux butyreux et -1.3 g/kg de taux protéique). Les vaches élevant leur veau un temps plus court (séparation à trois semaines puis élevage au distributeur automatique de lait) présentent des résultats intermédiaires. En parallèle, les différentes pratiques testées ont été bénéfiques à la croissance des veaux avant sevrage (jusqu’à +9.4 kg au sevrage), même si la séparation et/ou le sevrage ont été plus stressants lorsqu’ils ont vécu avec leur mère.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_bouchon 3R.pdf (325.34 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03898816 , version 1 (14-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03898816 , version 1

Cite

Matthieu Bouchon, A. Nicolao, Enrico Sturaro, Bruno Martin, Dominique Pomiès. Allaitement maternel des veaux laitiers : quel compromis entre croissance des veaux, production laitière et bien-être animal ?. 26. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R 2022), Dec 2022, Paris, France. ⟨hal-03898816⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More