Dairy heifer intake: start on the right basics to feed them well - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Dairy heifer intake: start on the right basics to feed them well

Ingestion des génisses laitières : partir sur de bonnes bases pour bien les nourrir

(1) , (2) , (1) , (3) , (2)
1
2
3

Abstract

The aim of the INGELA project was to understand the on-farm feeding practices of dairy heifers and to test the relevance of the equations to predict the intake capacity (IC) of these animals. proposed by INRAE. Responses of 21 advisors indicate that during winter period, stored grass-based diets were mainly used to feed heifers. Ration calculation is frequent; the majority of advisors using a software based on the INRA (2018) system. Sixteen of them considered that it correctly predicted the intake of heifers. However, most farmers do not weigh the heifers or analyzed the dedicated feed. Average intake measurements of 58 heifers groups from 4 experimental farms were then analysed. The groups size averaged 15 heifers (±7), with average body weight (BW) and age during the trials being equal to 400 (± 84) kg and 15 (± 3.5) months, respectively. The main forages used were corn silage, hay and wrapped haylage. The average difference between the predicted intakes from INRAtion V5.0 software and measured intakes was -0.3 kg dry matter intake (DMI) and two thirds of the differences less than 1 kg DMI/day. Finally, two trails aiming to measure precisely DMI were carried out at the INRAE experimental unit of Le Pin (61) during autumns 2019 and 2020, on 47 and 42 heifers, respectively (Holstein breed, n=54 and Normande breed, n=35; average age :17 months). The animals were fed ad libitum. In trial 1, heifers were fed with high quality grass silage, while in trial 2, they received a low feed value hay. The IC was evaluated thanks to 2 approaches. The first one determined the fill value (UEB) of the forage through the DMI of the heifers. The second measured the DMI ad libitum of adult sheep. The coefficient "a" of the IC prediction equation (IC= a BWb) was adjusted with the data from both approaches by setting the coefficient "b" to 0.9 (as proposed by INRA 2018). The “a” values with the first approach (0.03729 and 0.03749 for silage and hay, respectively) were very close to the value published by INRA in 2018 (0.03915). The second approach confirmed this result for silage. In conclusion, the analysis of average intakes of groups of heifers and the two trials conducted at Le Pin showed that the intake prediction equation proposed by INRAE in 2018, based on BW alone, remains valid. The lacks of heifers weighing on-farm and/or of knowledge of the fill value of the forages seemed to be the source of errors in rationing, leading to altered growth performances.
Le projet INGELA a pour but de décrire les pratiques de rationnement des génisses laitières et de vérifier la pertinence des équations de prédiction de leur capacité d’ingestion (CI) proposée par INRAE. Une enquête nationale auprès de 21 conseillers montre qu’en période hivernale, les régimes à base d’herbe conservée prédominent. Le calcul de ration est fréquent et la majorité des conseillers utilisent un logiciel de rationnement basé sur le système INRA (2018). Pour 16 d’entre eux, ce système d’alimentation prédit correctement l’ingestion des génisses. Cependant, la plupart des éleveurs ne pèse pas leurs génisses et n’analyse pas les fourrages qui leur sont destinés. Les données d’ingestion moyenne de 58 lots de génisses issues de 4 fermes expérimentales ont également été analysées. Les lots se composent en moyenne de 15 génisses (±7), de poids vif (PV) et d’âge moyens au cours des essais de respectivement 400 (± 84) kg et 15 (± 3,5) mois. Les principaux fourrages utilisés sont l’ensilage de maïs, le foin et le mi-fané enrubanné. La différence moyenne entre les ingestions prédites avec le logiciel INRAtion V5.0 et les ingestions mesurées s’élève à -0,3 kg de matière sèche ingérée (MSI) et deux tiers des écarts sont compris entre -1 et +1 kg MSI/jour. Enfin, deux essais ont été réalisés au domaine expérimental INRAE du Pin (61) en automne 2019 et 2020 sur respectivement 47 et 42 génisses (Holstein, n=54 et Normande, n=35, 17 mois d’âge moyen). Le 1er a été conduit avec de l’ensilage d’herbe d’excellente qualité, le second avec du foin de faible valeur alimentaire. La CI des génisses a été évaluée par 2 approches. La 1ère consiste à déterminer la valeur d’encombrement (Unité d’Encombrement Bovin, UEB) du fourrage au travers des quantités de matières sèches volontairement ingérées (qMSVI) par les génisses. La 2nde repose sur la mesure des qMSVI par des moutons adultes lors de périodes de mesures de digestibilité. Le coefficient « a », de l’équation de prévision de la CI (CI= a PVb) a été ajusté avec les données issues des deux approches en fixant le coefficient « b » à 0,9 (valeur proposée par INRA 2018). Les valeurs obtenues pour le coefficient « a » avec la première approche (respectivement égal à 0,03729 et 0,03749 pour l’ensilage et le foin) sont très proches de la valeur prise en compte dans INRA 2018 (0,03915). La seconde approche confirme ce résultat pour l’ensilage mais pas pour le foin. En conclusion, l’analyse des ingestions moyennes de lots de génisses et des deux essais conduits au Pin montre que l’équation de prévision de l‘ingestion, proposée par INRAE en 2018, basée sur le seul PV, reste d’actualité. L’absence de pesées des génisses en élevage et/ou la méconnaissance de l’encombrement des fourrages utilisés semblent être à l’origine d’imprécisions dans le rationnement conduisant à des performances de croissance aléatoires.
Not file

Dates and versions

hal-03932556 , version 1 (10-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03932556 , version 1

Cite

J. Jurquet, Yannick Le Cozler, D. Tremblais, Frédéric Launay, Luc Delaby. Ingestion des génisses laitières : partir sur de bonnes bases pour bien les nourrir. 26. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R 2022), Dec 2022, Paris, France. pp.à venir. ⟨hal-03932556⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More