Utilisation individuelle des passages à faune par les micromammifères : quel brassage génétique en attendre ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Sciences Eaux & Territoires Year : 2018

Utilisation individuelle des passages à faune par les micromammifères : quel brassage génétique en attendre ?

Jonathan Jumeau

Abstract

Les infrastructures linéaires de transport, telles que les routes et les autoroutes, créent des barrières qui entravent la circulation des espèces animales et limitent les brassages génétiques essentiels au maintien durable des populations. Des passages à faune sont construits pour rétablir les échanges d'individus, mais leur efficacité pour les micromammifères n'est pas connue. Dans cet article, un protocole de capture-marquage-recapture mené sur le mulot sylvestre et le campagnol des champs met en évidence une restauration partielle des continuités écologiques par les passages à faune. Des pistes d'amélioration des structures sont proposées pour augmenter la probabilité de dispersion d'un côté à l'autre de la route, et au-delà, la survie à long terme des populations.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018_Jumeau_SET-HS.pdf (2.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04010334 , version 1 (01-03-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Jonathan Jumeau. Utilisation individuelle des passages à faune par les micromammifères : quel brassage génétique en attendre ?. Sciences Eaux & Territoires, 2018, 46, pp.1-5. ⟨10.14758/SET-REVUE.2018.HS.03⟩. ⟨hal-04010334⟩
36 View
9 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More