Une mère pour contrecarrer les effets du stress prénatal chez l’oiseau - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Poster Year : 2023

Une mère pour contrecarrer les effets du stress prénatal chez l’oiseau

Abstract

Chez de nombreuses espèces, le stress maternel prénatal entraîne des modifications durables des caractéristiques individuelles physiologiques et comportementales. Cependant, ces effets prénatals peuvent être modulés par l’environnement postnatal et, en particulier, par les soins maternels. Si ce phénomène de remédiation a été largement étudié chez les mammifères, il reste très peu exploré chez les oiseaux. Or, nos travaux précédents, chez la caille japonaise, montrent que le phénotype comportemental du jeune peut être modulé à la fois par des influences maternelles prénatales (comme le stress maternel prénatal) et postnatales (avec les styles de maternage). Dans ce contexte, l’objectif de notre présente étude était d’analyser les interactions entre les effets pré- et postnatals en se questionnant sur la capacité des soins maternels à moduler voire contrecarrer les effets comportementaux du stress prénatal. Pour cela, des cailleteaux, issus de femelles stressées en phase de ponte, ont été élevés avec ou sans mère adoptive. Nos résultats montrent que, comparés aux jeunes non maternés, les jeunes élevés avec une mère adoptive expriment (1) de plus forts comportements exploratoires dans un nouvel environnement, (2) moins de néophobie face à un nouvel objet et (3) une plus faible sensibilité à la séparation sociale. Ainsi, les jeunes issus de femelles stressées mais maternés expriment globalement une réactivité émotionnelle plus faible que les jeunes issus de ces mêmes femelles mais non maternés. Nos résultats soulignent donc que, comme chez les mammifères, les soins maternels peuvent moduler voir potentiellement contrecarrer les effets du stress maternel prénatal également chez l’oiseau. Ces effets maternels postnatals semblent impliquer une modification des réponses maternelles selon les caractéristiques du jeune à l’éclosion, la femelle adaptant ses soins en fonction des comportements des jeunes. Ainsi, l’interaction des influences maternelles pré- et postnatales en jouant un rôle majeur dans l’ontogénèse des comportements apparait être un mécanisme clé dans les processus d’adaptation et d’évolution des populations.
No file

Dates and versions

hal-04155597 , version 1 (07-07-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04155597 , version 1

Cite

Cécilia Houdelier, Marion Charrier, Océane Le Bot, Nadège Aigueperse, Valeria Marasco, et al.. Une mère pour contrecarrer les effets du stress prénatal chez l’oiseau. 52ème Colloque de la Société Française pour l'Etude du Comportement Animal, May 2023, Tours, France. ⟨hal-04155597⟩
14 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More