Comparaison des signatures cytokiniques innées des compartiments pulmonaire et sanguin chez le veau - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Comparaison des signatures cytokiniques innées des compartiments pulmonaire et sanguin chez le veau

Cécile Ferret
Florence Carreras
  • Function : Author
  • PersonId : 1206477
Luc Jouneau
Sonia Lacroix-Lamandé
Fabrice Laurent
Nathalie Winter
Sabine Riffault
Aude Remot

Abstract

Les jeunes bovins sont particulièrement sensibles aux maladies infectieuses respiratoires. Un des objectifs du projet HealthyCalf est l’étude de la signature immunitaire innée de différents types cellulaires chez des veaux après stimulations par des ligands des récepteurs de l’immunité innée. Le but est de mettre en évidence l’existence d’une signature cytokinique commune entre les cellules du sang et de la muqueuse pulmonaire, qui puisse être associée à une plus grande fragilité ou résistance aux pathologies infectieuses néonatales. Le sang de 25 veaux a été prélevé dans des monovettes chargées avec des ligands synthétiques de récepteurs de l’immunité innée (R848 pour les TLR7/8, LPS pour le TRL4 et MDP pour NOD2) pour analyse de la sécrétion des cytokines dans le plasma après 24h d’incubation à 37°C. Afin de comparer la réponse des cellules du sang à celle des cellules de la muqueuse pulmonaire, des explants de poumons ont été préparés sur ces même veaux et stimulés directement post-mortem. Des lavages broncho-alvéolaires ont également été réalisés pour isoler les macrophages alvéolaires, congelés pour étudier leur réponse extemporanément. Les stimulations ont été réalisées avec les mêmes ligands que ceux utilisés dans les monovettes. Les explants et le sang ont également été exposés à du Bacille de Calmette Guérin (BCG) inactivé. Les échantillons ont par la suite été analysés par la technologie Luminex afin de doser les cytokines produites. Cette technologie nous a permis d’analyser la production de 15 cytokines/chimiokines dans chaque échantillon. Nous avons comparé le niveau moyen d’expression des cytokines dans les différentes conditions et en particulier leur ratio (Fold Change) par rapport à la condition témoin. On observe une variation des réponses aux trois ligands par rapport à la condition témoin dans tous les compartiments tissulaires. Les conditions LPS/R848 stimulent la synthèse des cytokines IL-1α, IL-10, CCL3, IL-1β, TNFα, IL-6 et IFNγ par rapport au témoin principalement pour les explants et le sang. La stimulation par le ligand MDP entraîne des productions cytokiniques plus faibles et proches du niveau du contrôle. Les macrophages alvéolaires répondent en moyenne plus faiblement à l’ensemble des conditions de stimulation que les autres cellules (sang et explants). En conclusion, nous avons pu définir une signature cytokinique de la réponse innée des cellules du sang, des explants pulmonaires et des macrophages alvéolaires de 25 veaux. Nos données permettent d’établir que le compartiment sanguin et le compartiment pulmonaire présentent des réponses cytokiniques comparables pour différentes stimulations. La réponse cytokinique innée sanguine reflète donc en grande partie les réponses du compartiment pulmonaire, site d’entrée de pathogènes respiratoires du veau.
No file

Dates and versions

hal-04186480 , version 1 (23-08-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04186480 , version 1

Cite

Cécile Ferret, Florence Carreras, Claire Chottin, Luc Jouneau, Sonia Lacroix-Lamandé, et al.. Comparaison des signatures cytokiniques innées des compartiments pulmonaire et sanguin chez le veau. Symposium du Club d’Immunologie et Vaccinologie Vétérinaires (CIVVet), May 2023, Toulouse, France. ⟨hal-04186480⟩
21 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More