Enterococcus cecorum, un agent pathogène opportuniste des volailles : mieux le connaitre pour une meilleure maitrise en élevage - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2024

Enterococcus cecorum, an opportunistic pathogen of poultry: learning more about to better control it on the farms

Enterococcus cecorum, un agent pathogène opportuniste des volailles : mieux le connaitre pour une meilleure maitrise en élevage

Abstract

In less than 20 years, Enterococcus cecorum has become one of the major pathogens in broiler farms and distributed worldwide. This opportunistic bacterium is a commensal of the poultry gut, responsible for locomotor pathologies that can lead to flock mortality. E. cecorum is a cause of poor animal welfare, increased use of antibiotics and economic losses. This review aims to establish a link between E. cecorum pathologies and the current physiological and molecular knowledge of the bacterium. Genomic analyses indicate that clinical isolates of E. cecorum are adapted to intestinal colonisation of chicks from the very first days of life. Conversely, commensal strains colonise the intestine later, at the earliest during the third week of life. The contamination routes of farms and the factors that could favour the E. cecorum infection are most likely multiple: vertical and horizontal transmissions, zootechnical parameters, biosecurity practices and animal susceptibility. This review also presents a number of avenues under development to better control of E. cecorum on farms and prevent infections.
En moins de 20 ans, Enterococcus cecorum est devenu l’un des agents pathogènes majeurs dans les élevages de poulets de chair et de répartition mondiale. Cette bactérie opportuniste, commensale de l’intestin des volailles, est responsable de pathologies locomotrices pouvant entrainer de la mortalité dans les élevages. Elle est à l’origine d’une dégradation du bien-être animal, d’une utilisation accrue d’antibiotiques et de pertes économiques. Cette revue tente d’établir un lien entre les pathologies à E. cecorum et les connaissances actuelles physiologiques et moléculaires de la bactérie. Les analyses génomiques indiquent notamment que les isolats cliniques de E. cecorum seraient adaptés à la colonisation intestinale du poussin dès les premiers jours de vie. A l’inverse, les souches commensales coloniseraient l’intestin plus tardivement, au plus tôt durant la troisième semaine de vie. Les voies de contamination des élevages et les facteurs de risque qui pourraient favoriser l’infection à E cecorum sont probablement multiples : transmission verticale et horizontale, paramètres zootechniques, pratiques de biosécurité et sensibilité des animaux. Cette revue présente également quelques pistes en cours de développement pour mieux maitriser E. cecorum au sein des élevages et prévenir les infections.
No file

Dates and versions

hal-04547075 , version 1 (15-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04547075 , version 1

Cite

Rozenn Souillard, Jeanne Laurentie, Francis Repoila, Isabelle Kempf, Pascale Serror. Enterococcus cecorum, un agent pathogène opportuniste des volailles : mieux le connaitre pour une meilleure maitrise en élevage. 15. Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras, Mar 2024, Tours, France. pp.102-110. ⟨hal-04547075⟩
9 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More