Réduire les impacts environnementaux des aliments pour les animaux d’élevage - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles INRA Productions Animales Year : 2018

Reducing feed environmental impacts for livestock

Réduire les impacts environnementaux des aliments pour les animaux d’élevage

Abstract

Animal feeding accounts for 30 to 95 % of environmental impacts of animal products when leaving the farm. Data have been published so far but no data were available for the French context. The ECOALIM project produced a database on the environmental impacts of feed ingredients used for animal nutrition in France (154 feed ingredients). A methodology for multiobjective feed formulation has been developed to produce ecofeeds with reduced impacts and cost control. Feed impacts were modified by − 6 to − 14 % in growing pig production and by + 4 % to – 18 % in broiler production depending on the impact considered and relative to the lowest cost formulation and current availability of feed ingredients. Simultaneously, feed price was increased by 1 % on average in pig production and 3 % in broiler production. With restricted 2-phase feeding, the impacts of the kilogram of growing pig when leaving the farms were reduced by − 2 to – 10 %. With 3-phase feeding, the impacts of the kilogram of broiler when leaving the farm were reduced by − 2 to − 14 % (except for land occupation which was increased by + 3 %). At the regional scale, the reduction of feed impact did not exceed – 10 % due to competition for low impact feed ingredients between livestock supply chain.
L'alimentation animale peut représenter de 30 à 95 % des impacts environnementaux des produits animaux en sortie de ferme. Des données d’impacts environnementaux des matières premières ont été publiées mais il n’existait pas de données adaptées aux productions françaises. Le projet ECOALIM propose une base de données d’impacts environnementaux des matières premières utilisées en alimentation animale en France (154 matières premières disponibles). Dans le projet, une méthodologie de formulation multiobjectif a été développée pour produire des éco-aliments à impacts réduits et à prix maitrisé. Les impacts des aliments calculés à la tonne d'aliment sont ainsi modifiés de − 6 à − 14 % en production de porcs charcutiers et de + 4 à − 18 % en poulet de chair selon l'impact considéré, par rapport à une formulation à moindre coût classique et en considérant la disponibilité actuelle des MP. Dans le même temps, le prix de l'aliment est augmenté en moyenne d'1% en porc charcutier et de 3 % en poulet de chair. En biphase, avec restriction en porc charcutier, les impacts du kg de poids vif en sortie de ferme sont alors réduits de − 2 % à − 10 %. En poulet de chair, avec une alimentation classique en 3 phases, les impacts du kg de poids vif en sortie de ferme sont quant à eux réduits de − 2 à − 14 % (sauf pour l’occupation des terres qui augmente de 3%). À l’échelle territoriale, la réduction des impacts des aliments n’excède pas − 10 % en raison des compétitions entre filières pour les matières premières à faibles impacts.
Fichier principal
Vignette du fichier
Wilfart 2018_1.pdf (1.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02623516 , version 1 (26-05-2020)

Identifiers

Cite

Aurélie Wilfart, Léonie Dusart, Bertrand Méda, Armelle Gac, Sandrine Espagnol, et al.. Réduire les impacts environnementaux des aliments pour les animaux d’élevage. INRA Productions Animales, 2018, 31 (3), pp.289-306. ⟨10.20870/productions-animales.2018.31.2.2285⟩. ⟨hal-02623516⟩
425 View
367 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More