Role of n-3 PUFAs in inflammationviaresolvin biosynthesis - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles OCL Oilseeds and fats crops and lipids Year : 2016

Role of n-3 PUFAs in inflammationviaresolvin biosynthesis

Abstract

The role of n-3 PUFAs has gained more importance these last decades, especially in inflammatory processes because they can display anti-inflammatory properties. Inflammation is a protective response of the body in controlling infection and promoting tissue repair. However, excessive inflammation can cause local tissue damage. This is especially the case for the brain for which the functional consequences of neuroinflammation include alterations in cognition, affect and behavior leading to a negative impact on the quality of life and well-being of patients (Dantzer, 2001, 2008). Hence, limiting the inflammation in the brain is a real strategy for neuroinflammatory disease therapy and treatment. Recent data show that n-3 PUFAs exert anti-inflammatory properties in part through the synthesis of specialized pro-resolving mediators such as resolvins that actively turned off the inflammatory response. This review first outlines basic concepts of neuroinflammation and the role of n-3 PUFAs in this process and then summarizes the biosynthesis, signaling pathways and role of resolvins.
Le rôle des AGPI n-3 a considérablement augmenté ces dernières années, en particulier dans les processus inflammatoires en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires. L’inflammation est une réponse protectrice de l’organisme visant à contrôler l’infection et à favoriser la réparation des tissus. Cependant, une inflammation excessive peut avoir de graves conséquences au niveau des tissus. C’est notamment le cas pour le cerveau pour lequel les conséquences fonctionnelles de la neuro-inflammation comprennent des altérations de la cognition, de l’affect et du comportement, conduisant à un impact négatif sur la qualité de vie et le bien-être des patients (Dantzer, 2001, 2008). Par conséquent, limiter l’inflammation dans le cerveau représente une véritable stratégie dans le cadre de la prévention et du traitement des maladies neuro-inflammatoires. Des données récentes montrent que les AGPI n-3 exercent leurs propriétés anti-inflammatoires en partie via la synthèse de médiateurs lipidiques spécialisés tels que les résolvines, qui participent activement à réduire la réponse inflammatoire. Cette revue rappelle d’abord les concepts de base de la réponse inflammatoire et le rôle des AGPI n-3 dans ce processus et présente ensuite la biosynthèse, les voies de signalisation et le rôle des résolvines.
Fichier principal
Vignette du fichier
ocl150062-s_1.pdf (245.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02630035 , version 1 (27-05-2020)

Identifiers

Cite

Corinne Joffre, Charlotte Rey, Agnes Nadjar, Sophie Layé. Role of n-3 PUFAs in inflammationviaresolvin biosynthesis. OCL Oilseeds and fats crops and lipids, 2016, 23 (1), 6 p. ⟨10.1051/ocl/2015062⟩. ⟨hal-02630035⟩
9 View
23 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More