Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La myostatine : un régulateur négatif de la masse musculaire chez les vertébrés

Résumé : Le facteur de croissance myostatine initialement identifié chez la souris, est un régulateur négatif de la masse musculaire. Des mutations naturelles ou expérimentales dans le gène codant ce facteur sont à l’origine d’un phénotype d’hypermuscularité, notamment chez les bovins culards. La myostatine régule la myogenèse et la balance atrophie/hypertrophie musculaire. Elle intervient dès la vie foetale en contrôlant la prolifération des cellules musculaires et donc le nombre total de fibres musculaires. Pendant la vie postnatale elle participe au contrôle de la taille des fibres musculaires en régulant l’activité des cellules satellites et la synthèse protéique. Elle est galement impliquée dans la fonte musculaire. Il semblerait qu’elle intervienne aussi dans le contrôle de l’adipogenèse et de l’ostéogenèse. Cette revue fait le point sur l’état des connaissances actuelles concernant l’expression et l’activité de ce facteur et leur régulation moléculaire. Ces données permettront à terme d’envisager une utilisation raisonnée de ces connaissances en agronomie pour la production de viande.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [126 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02664023
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 31 mai 2020 - 04:04:23
Dernière modification le : mercredi 10 février 2021 - 16:30:04

Fichier

Prod_Anim_2009_22_5_04_1.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Citation

Ilham Chelh, Julie Rodriguez, Anne Bonnieu, Isabelle Cassar-Malek, Patrick Cottin, et al.. La myostatine : un régulateur négatif de la masse musculaire chez les vertébrés. INRA Productions Animales, Paris: INRA, 2009, 22 (5), pp.397-408. ⟨hal-02664023⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15

Téléchargements de fichiers

93