Atténuer les effets de la chaleur sur les performances des porcs: la voie génétique - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles (Review Article) Productions Animales Year : 2004

Attenuate the effects of high ambient temperature on pig performance: the genetic selection

Atténuer les effets de la chaleur sur les performances des porcs: la voie génétique

Abstract

Ambient temperature is one of the most important climatic factors affecting pig performances in the summertime in temperate areas and throughout the year in tropical areas. Exposure to high ambient temperature directly affects male and female reproduction function and indirectly affects lactation and growth performance via a reduced voluntary feed intake. After a short presentation of the mechanisms implied in thermoregulation and the effects of high ambient temperature on pig performance according to the physiological state, this review focuses on the methods that could be used to reduce the negative effect of heat stress and it also highlights on the possibilities for genetic improvement of heat tolerance. To establish whether the selection of pigs for heat stress is feasible, the physiological mechanisms implied in heat adaptation processes and the relationship between adaptation and production traits must be better understood. This first step is necessary to choose the best selection criteria and breeding program for the genetic improvement of heat tolerance. In contrast to other species (ruminant and chickens), genetic diversity for heat tolerance within or between breed and potential selection criteria are little known in the pig. However, some indicators of heat sensitivity (Heat Shock Protein), heat production (residual consumption, Uncoupling protein) or heat dissipation (respiratory rate, cutaneous heat conductivity) could be used as the selection criteria.
La température ambiante est l’un des principaux facteurs climatiques affectant les performances des porcs en période estivale dans les régions tempérées et toute l’année dans les régions tropicales. Les températures ambiantes élevées ont des effets directs principalement sur les fonctions de reproduction du mâle ou de la femelle ou indirectement via une réduction de l’ingestion alimentaire sur les performances de lactation et de croissance. Après avoir brièvement rappelé les principes de la thermorégulation chez le porc et les effets de la chaleur sur leurs performances en fonction du stade physiologique, cet article fait le point sur les solutions utilisables pour atténuer les effets négatifs du climat chaud, en particulier, sur la possibilité de sélectionner des animaux thermotolérants. Cette approche consiste à produire des animaux moins sensibles au stress thermique et/ou ayant une thermorégulation plus efficace. Une des principales difficultés est de comprendre les mécanismes physiologiques impliqués dans l’adaptation à la chaleur et la nature des antagonismes entre les caractères de production et d’adaptation. Cette étape préliminaire conditionne le choix des critères mais également de la meilleure méthode de sélection. Comparativement aux autres espèces (volaille et ruminant), la variabilité génétique de la tolérance à la chaleur et les critères physiologiques ou zootechniques utilisables dans une démarche de sélection chez le porc sont assez peu connus. Cependant, des indicateurs de la sensibilité à la chaleur (Heat Shock Protein), de la thermogenèse (consommation résiduelle, protéines découplantes) ou de la thermolyse (rythme respiratoire, conductivité thermique cutanée) pourraient être des bons critères à considérer pour l’obtention d’une lignée thermotolérante.
Fichier principal
Vignette du fichier
Prod_Anim_2004_17_2_02_1.pdf (129.15 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02681086 , version 1 (31-05-2020)

Identifiers

Cite

David Renaudeau, Nathalie Mandonnet, Michèle Tixier-Boichard, Jean Noblet, Jean Pierre Bidanel. Atténuer les effets de la chaleur sur les performances des porcs: la voie génétique. Productions Animales, 2004, 17 (2), pp.93-108. ⟨10.20870/productions-animales.2004.17.1.3556⟩. ⟨hal-02681086⟩
84 View
97 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More