Hippolyte Lecq (1856-1922) : apôtre d'une agrologie nord africaine - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Book Sections Year : 2004

Hippolyte Lecq (1856-1922) : apôtre d'une agrologie nord africaine

Abstract

L'auteur essaie de reconstruire l'itinéraire d'un agronome du siècle dernier, apportant ainsi une contribution utile à l'histoire des idées et des pratiques agronomiques des pays du Maghreb. Ainsi, Hippolyte Lecq dénonce les mythes de "terre promise" pour l'Algérie, et s'attache à défendre des vocations agricoles davantage en rapport avec les potentialités du climat et du sol. Il affiche une reconnaissance de l'agriculture indigène, contrairement à ses contemporains, et les réformes qu'il propose sont d'ordre technique (l'aménagement hydraulique) et socio-économique. Cette reconnaissance ne remet pas en cause l'occupation coloniale et la domination politique car il restait influencé par les principes philosophiques des Lumières, la colonisation devant apporter la liberté, l'égalité, et le progrès. Face aux erreurs des colons, il prône une agrologie spécifique fondée sur les pratiques agronomiques et les savoirs accumulés dans le passé et favorisant des variétés indigènes.
No file

Dates and versions

hal-02828895 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02828895 , version 1
  • PRODINRA : 149611

Cite

O. Bessaoud. Hippolyte Lecq (1856-1922) : apôtre d'une agrologie nord africaine. L'ingénieur moderne au Maghreb (XIXe-XXe siècles), Maisonneuve et Larose, 2004, 2-7068-1794-1. ⟨hal-02828895⟩
7 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More