Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Un mélange équilibré de protéines végétales permet une homéostasie protéique tissulaire normale grâce à l’activation de remaniements métaboliques des acides aminés

Résumé : Introduction et but de l’étude : Dans le contexte de la transition nutritionnelle en cours vers davantage de protéines végétales (PV) et moins de protéines animales (PA) pour des raisons de durabilité, les PV sont réputées de moindre qualité que les PA du fait de leurs moindres teneurs en acides aminés indispensables. Ici, nous avons analysé comment la composition corporelle et le métabolisme protéique tissulaire varient selon la source protéique et les nutriments énergétiques.Matériel et méthodes : 44 rats Wistar mâles ont été nourris avec 4 régimes iso-protéiques (15% de l’énergie du régime, couvrant les besoins des rats en croissance) constitués de PA (lait) ou PV (50-50 blé-pois) avec des teneurs en lipides et sucres simples normales (N, 27% et 6% de l’énergie du régime, respectivement) ou hautes (H, 55% et 20%, respectivement). Consommation alimentaire, poids et composition corporelle (IRM) ont été suivis pendant 4 mois avant euthanasie et prélèvement de tissus (intestin, foie, muscles tibialis anterior et gastrocnemius). Les masses des protéines tissulaires ont été mesurées par analyse élémentaire de leur contenu en N. Les flux de protéosynthèses tissulaires ont été mesurés par traçage isotopique au ²H (surchargei.p. initiale de ²H2O à 99,9% 2j avant l’euthanasie, puis ²H2O à 5% comme eau de boisson), et calculés à partir des enrichissements en ²H dans l’alanine libre et liée aux protéines tissulaires mesurés en GC-MS. En outre, nous avons estimé l’ampleur des remaniements métaboliques des acides aminés dans les tissus par les écarts d’abondance naturelle en 15N entre protéines alimentaires et tissulaires (Δ15N, ‰), mesurés en EA-IRMS.Résultats et Analyse statistique : Les 4 régimes étaient associés à des consommations de protéines et d’énergie totale similaires, mais avec de plus fortes consommations de lipides (x 2,2) et saccharose (x 2,6) pour les régimes H vs N. Cette consommation plus grasse et sucrée (H vs N) induisait un poids corporel ~10% supérieur du fait d’une masse grasse ~35% supérieure, avec une masse maigre similaire et des masses et flux de synthèses protéiques similaires dans tous les tissus sauf le foie où ils étaient ~20% supérieurs. La source protéique (PV vs PA) n’affectait ni le poids, ni la masse maigre, ni les masses et flux de synthèses protéiquestissulaires. Mais par rapport aux PA, les PV induisaient une plus grande orientation des acides aminés vers les processus isotopiquement discriminants de transaminations dans tous les tissus étudiés (Δ15N supérieurs de ~0,25 à 0,45 ‰).Conclusion : Un mélange équilibré de protéines de céréales et légumineuses assure tout aussi bien que les protéines de lait la synthèse et le renouvellement des protéines des différents tissus, grâce à l’activation de remaniements métaboliques permettant d’adapter le profil d’apport en acides aminés à la demande métabolique tissulaire. Ces remaniements métaboliques ont vraisemblablement un coût et un impact sur le métabolisme énergétique qu’il serait intéressant d’explorer, notamment dans le contexte du risque cardiométabolique.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadata

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://hal.inrae.fr/hal-02948410
Contributor : Nathalie Poupin <>
Submitted on : Thursday, September 24, 2020 - 4:10:25 PM
Last modification on : Wednesday, June 16, 2021 - 2:20:03 PM
Long-term archiving on: : Thursday, December 3, 2020 - 5:13:53 PM

File

JFN2019_354-v1_provegomics.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02948410, version 1

Citation

Helene Fouillet, Didier Rémond, François Mariotti, Gaïa Lépine, Véronique Mathé, et al.. Un mélange équilibré de protéines végétales permet une homéostasie protéique tissulaire normale grâce à l’activation de remaniements métaboliques des acides aminés. Journées Francophones de Nutrition, Nov 2019, Rennes, France. ⟨hal-02948410⟩

Share

Metrics

Record views

117

Files downloads

23