Sélectionner sur le comportement au nid pour améliorer la production d'œufs des poules en systèmes alternatifs à la cage - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Select on nesting behavior to improve egg production for hens in cage-free systems

Sélectionner sur le comportement au nid pour améliorer la production d'œufs des poules en systèmes alternatifs à la cage

Abstract

In the EU, the majority of laying hens are now raised in cage-free systems (barn, free-range, and organic). In these systems, hens must lay in nests because eggs laid off-nest are usually downgraded, resulting in a loss of income for the farmer. This study aims to identify potential selection criteria on nesting behavior, to improve the laying rate in the nests (LRN). Hens were raised in floor pens. The nesting behavior was recorded continuously, between 24 and 64 weeks of age, with individual electronic nests using radio-frequency identification. LRN was then calculated for each hen, as well as the laying rhythm (clutch number, mean oviposition time, and logarithm of the variance of oviposition time), the mean laying duration (mean time spent in the nests for laying), the mean distance between nests of laying, and the nest acceptance for laying. Genetic parameters (heritability and genetic correlations) for traits were estimated for 927 Rhode Island Red (RIR) and 980 White Leghorn (WL), with an animal model. Heritability estimates of LRN were 0.16 and 0.23 for the RIR and WL lines, respectively. For both lines, laying rhythm traits were more highly heritable (between 0.36 and 0.65) and genetically highly correlated with LRN (between -0.77 and -0.49), except for the mean oviposition time in RIR (-0.06). Heritability estimates from 0.55 and 0.68, 0.31 and 0.38, and 0.20 and 0.17 were reported for, respectively, the mean laying duration, the mean distance between nests of laying, and the nest acceptance for laying. No unfavorable genetic correlation was estimated between these traits and LRN. Selecting for the laying rhythm to improve LRN, while optimizing the occupation rate of the nests, could therefore be an interesting strategy to reduce the off-nest laying. Relationships with the egg qualities must be studied before incorporating these new traits into the breeding programs.
Dans l'UE, la majorité des poules pondeuses sont désormais élevées dans des systèmes alternatifs à la cage (sol, plein air et biologique). Dans ces systèmes, les poules doivent pondre dans des nids car les oeufs pondus hors-nid sont généralement déclassés, entrainant une perte de revenus pour l'éleveur. L'objectif de cette étude est d'identifier de potentiels critères de sélection sur le comportement de ponte au nid, afin d'améliorer l'intensité de ponte dans le nid (IPN). Les poules ont été élevées dans des parcs au sol. Le comportement de ponte au nid a été enregistré en continu, entre 24 et 64 semaines d'âge, avec des nids électroniques individuels utilisant l'identification par radiofréquence. IPN a alors pu être calculée pour chaque poule, ainsi que le rythme de ponte (nombre de séries de ponte, heure de ponte moyenne et logarithme de la variance de l'heure de ponte), la durée de ponte moyenne (temps moyen passé au nid pour pondre), la distance moyenne séparant les nids de ponte et l'utilisation des nids pour la ponte. Les paramètres génétiques (héritabilités et corrélations génétiques) de tous ces caractères ont été estimés pour 927 Rhode Island Red (RIR) et 980 White Leghorn (WL), avec un modèle animal. L'héritabilité de IPN était de 0,16 et 0,23 pour les lignées RIR et WL respectivement. Pour les deux lignées, les caractères de rythme de ponte se sont révélés plus fortement héritables (entre 0,36 et 0,65) et génétiquement très corrélés à IPN (entre-0,77 et-0,49), à l'exception de l'heure de ponte moyenne pour RIR (-0,06). Des héritabilités de 0,55 et 0,68, de 0,31 et 0,38 et de 0,20 et 0,17 ont été estimées pour, respectivement, la durée de ponte moyenne, la distance moyenne séparant les nids de ponte et l'utilisation des nids. Aucune corrélation génétique défavorable n'a été estimée entre ces caractères et IPN. Sélectionner sur le rythme de ponte afin d'améliorer plus rapidement IPN, tout en optimisant l'occupation des nids, pourrait donc être une stratégie intéressante pour réduire la ponte hors-nid. Les relations avec les qualités de l'oeuf doivent être étudiées avant d'intégrer ces nouveaux caractères dans le schéma de sélection.

Domains

Animal genetics
Fichier principal
Vignette du fichier
BECOT_JRA2022_ponte au nid_presentation.pdf (1.32 Mo) Télécharger le fichier
Becot_2022_JRA_texte.pdf (426.14 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03613543 , version 1 (18-03-2022)

Identifiers

Cite

Lorry Bécot, Nicolas Bédère, Jenna Coton, Thierry Burlot, Pascale Le Roy. Sélectionner sur le comportement au nid pour améliorer la production d'œufs des poules en systèmes alternatifs à la cage. 14. Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras, Itavi, Mar 2022, Tours, France. pp.628, ⟨10.1016/j.anscip.2022.05.027⟩. ⟨hal-03613543⟩
62 View
30 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More