Quantitative relationships between ingested and intestinal flows of linoleic and alpha-linolenic acids, body weight and milk performance in mid-lactation dairy cows - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Animal Year : 2022

Quantitative relationships between ingested and intestinal flows of linoleic and alpha-linolenic acids, body weight and milk performance in mid-lactation dairy cows

(1) , (1) , (1) , (2) , (3)
1
2
3

Abstract

Linoleic acid (LA) and alpha-linolenic acid (ALA) are essential fatty acids found in variable quantities in ruminant feedstuffs. Revision of French feed unit systems in 2018 has proposed the reassessment of energy requirements through a between-experiment approach expressing metabolisable energy supply as a function of the energy expenditures for maintenance and production, with these expenditures that reflect homeorhetic regulations. Based on the same approach, LA and ALA intake can be related to animal characteristics (i.e., BW) reflecting maintenance expenditures and secretion characteristics (i.e., milk yield, milk fat content and contents of LA and ALA in milk fat). Therefore, the objective of this work was to analyse the between-experiment relationships between ingested, duodenal, or absorbed flows of LA and ALA, BW and milk LA and ALA secretion by meta-analysis in mid-lactation dairy cows. These relationships were analysed using LA and ALA subsets of 96 and 99 experiments, respectively. Between-experiment regressions of daily flows of ingested, duodenal or absorbed LA and ALA on BW and milk LA and ALA flows were studied, with statistical unit defined as the mean of within-experiment treatments. For LA, the BW-associated coefficient was 0.019 (±0.0034) g absorbed LA/d per kg BW and milk LA secretion-associated coefficient was 0.70 (±0.081) g absorbed LA/g of LA secreted into milk. For ALA, the BW-associated coefficient was 0.0058 (±0.00093) g absorbed ALA/d per kg BW and milk ALA secretion-associated coefficient was 0.57 (±0.097) g absorbed ALA/g of ALA secreted into milk. When coding the diets as either control or milk fat depression diets, the BW-associated coefficient for LA was 0.017 (±0.0032) g absorbed LA/d per kg BW for both diets. For milk fat depression diets, milk LA secretion-associated coefficient was 1.02 (±0.119) g absorbed LA/g of LA secreted into milk, whereas it was 0.70 (±0.075) g absorbed LA/g of LA secreted into milk for control diets. Significant BW and milk performance coefficients were obtained in all LA and ALA equations, allowing the calculation of ingested and intestinal flows of LA and ALA based on measured BW, milk fat yield and milk fat content of LA and ALA. The relationships between ingested and intestinal flows of LA and ALA, BW and milk performance obtained in the present work could be integrated into renewed feed unit systems for energy and protein in dairy cows.
L'acide linoléique (LA) et l'acide alpha-linolénique (ALA) sont des acides gras essentiels présents en quantité variable dans l'alimentation des ruminants. La révision des systèmes français d'unités d'alimentation en 2018 a proposé la réévaluation des besoins énergétiques par une approche inter-expériences exprimant l'apport d'énergie métabolisable en fonction des dépenses énergétiques de maintenance et de production, ces dépenses reflétant les réglementations homéorhétiques. Sur la base de la même approche, l'apport en LA et ALA peut être lié aux caractéristiques animales (c.-à-d. PC) reflétant les dépenses d'entretien et les caractéristiques de sécrétion (c.-à-d. la production laitière, la teneur en matière grasse du lait et la teneur en LA et en ALA dans la matière grasse du lait). Par conséquent, l'objectif de ce travail était d'analyser les relations inter-expériences entre les flux ingérés, duodénaux ou absorbés de LA et ALA, PC et sécrétion de LA et d'ALA dans le lait par méta-analyse chez des vaches laitières en milieu de lactation. Ces relations ont été analysées à l'aide de sous-ensembles LA et ALA de 96 et 99 expériences, respectivement. Les régressions inter-expériences des flux quotidiens d'AL et d'ALA ingérés, duodénaux ou absorbés sur le poids corporel et les flux d'AL et d'ALA du lait ont été étudiées, l'unité statistique étant définie comme la moyenne des traitements intra-expérience. Pour l'AL, le coefficient associé au poids corporel était de 0,019 (± 0,0034) g d'AL absorbé/j par kg de poids corporel et le coefficient associé à la sécrétion d'AL du lait était de 0,70 (± 0,081) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait. Pour l'ALA, le coefficient associé au poids corporel était de 0,0058 (± 0,00093) g d'ALA absorbé/j par kg de poids corporel et le coefficient associé à la sécrétion d'ALA du lait était de 0,57 (± 0,097) g d'ALA absorbé/g d'ALA sécrété dans le lait. Lors du codage des régimes comme régimes de contrôle ou de régime de dépression des matières grasses du lait, le coefficient associé au poids corporel pour l'AL était de 0,017 (± 0,0032) g d'AL absorbé/j par kg de poids corporel pour les deux régimes. Pour les régimes dégraissants du lait, le coefficient associé à la sécrétion d'AL du lait était de 1,02 (± 0,119) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait, alors qu'il était de 0,70 (± 0,075) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait pour les régimes témoins. . Des coefficients significatifs de BW et de performance du lait ont été obtenus dans toutes les équations LA et ALA, permettant le calcul des flux ingérés et intestinaux de LA et ALA sur la base du BW mesuré, du rendement en matière grasse du lait et de la teneur en matière grasse du lait de LA et ALA. Les relations entre les flux ingérés et intestinaux de LA et ALA, BW et les performances du lait obtenues dans le présent travail pourraient être intégrées dans des systèmes d'unités d'alimentation renouvelés pour l'énergie et les protéines chez les vaches laitières. Pour les régimes dégraissants du lait, le coefficient associé à la sécrétion d'AL du lait était de 1,02 (± 0,119) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait, alors qu'il était de 0,70 (± 0,075) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait pour les régimes témoins. . Des coefficients significatifs de BW et de performance du lait ont été obtenus dans toutes les équations LA et ALA, permettant le calcul des flux ingérés et intestinaux de LA et ALA sur la base du BW mesuré, du rendement en matière grasse du lait et de la teneur en matière grasse du lait de LA et ALA. Les relations entre les flux ingérés et intestinaux de LA et ALA, BW et les performances du lait obtenues dans le présent travail pourraient être intégrées dans des systèmes d'unités d'alimentation renouvelés pour l'énergie et les protéines chez les vaches laitières. Pour les régimes dégraissants du lait, le coefficient associé à la sécrétion d'AL du lait était de 1,02 (± 0,119) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait, alors qu'il était de 0,70 (± 0,075) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait pour les régimes témoins. . Des coefficients significatifs de BW et de performance du lait ont été obtenus dans toutes les équations LA et ALA, permettant le calcul des flux ingérés et intestinaux de LA et ALA sur la base du BW mesuré, du rendement en matière grasse du lait et de la teneur en matière grasse du lait de LA et ALA. Les relations entre les flux ingérés et intestinaux de LA et ALA, BW et les performances du lait obtenues dans le présent travail pourraient être intégrées dans des systèmes d'unités d'alimentation renouvelés pour l'énergie et les protéines chez les vaches laitières. 075) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait pour les régimes témoins. Des coefficients significatifs de BW et de performance du lait ont été obtenus dans toutes les équations LA et ALA, permettant le calcul des flux ingérés et intestinaux de LA et ALA sur la base du BW mesuré, du rendement en matière grasse du lait et de la teneur en matière grasse du lait de LA et ALA. Les relations entre les flux ingérés et intestinaux de LA et ALA, BW et les performances du lait obtenues dans le présent travail pourraient être intégrées dans des systèmes d'unités d'alimentation renouvelés pour l'énergie et les protéines chez les vaches laitières. 075) g d'AL absorbé/g d'AL sécrété dans le lait pour les régimes témoins. Des coefficients significatifs de BW et de performance du lait ont été obtenus dans toutes les équations LA et ALA, permettant le calcul des flux ingérés et intestinaux de LA et ALA sur la base du BW mesuré, du rendement en matière grasse du lait et de la teneur en matière grasse du lait de LA et ALA. Les relations entre les flux ingérés et intestinaux de LA et ALA, BW et les performances du lait obtenues dans le présent travail pourraient être intégrées dans des systèmes d'unités d'alimentation renouvelés pour l'énergie et les protéines chez les vaches laitières.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_Denis_Animal.pdf (702.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03860599 , version 1 (18-11-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Pauline Denis, Anne Ferlay, Pierre Noziere, C. Gerard, Philippe Schmidely. Quantitative relationships between ingested and intestinal flows of linoleic and alpha-linolenic acids, body weight and milk performance in mid-lactation dairy cows. Animal, 2022, 16 (11), pp.100661. ⟨10.1016/j.animal.2022.100661⟩. ⟨hal-03860599⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More