Evolutions et perspectives de l’élevage des ruminants dans les montagnes françaises - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles INRAE Productions Animales Year : 2014

Trends and perspectives of ruminant livestock farming in the French mountains

Evolutions et perspectives de l’élevage des ruminants dans les montagnes françaises

Abstract

The gradual marginalization of French mountain agriculture recorded into the 1970s could be globally eradicated thanks to the dynamism of the mountain stakeholders and support policies implemented by the government. The success stories of some mountain areas like Beaufortain and Aubrac should not overshadow the disparities that persist within and between mountain areas or the necessary public support, that have been running for 40 years in various forms of specific support or benefiting mainly mountain farming. Currently, 16% of farms and 14% of agricultural land are located in mountainous areas. The area of mountain farms differ little from those of the plain but their economic power is lower, in line with the proportion of forage that feed respectively 17, 23 and 48% of the national herd of dairy cows, suckler cows and sheep. The analysis of recent structural and productive changes in mountain farms reveals a rather positive trend: the mountain agricultural land and the number of farms and farm asset decrease was lower than in the plain. Currently, despite the supports, the income of farmers is much lower in the mountains than in the lowlands and the differences were increased recently. In the future, the planned increase of public support will be helpful to limit the differences of income. The initiatives of the mountain stakeholders will also have to be strengthened in order to decrease the production costs and optimize the use of their local resources; the specific qualities of their products, environment, landscape and culture and more generally their region.
La marginalisation progressive de l’agriculture de montagne constatée jusque dans les années 1970 a pu être globalement enrayée grâce au dynamisme des acteurs montagnards et aux politiques de soutien mises en place par les pouvoirs publics. Les exemples de réussites locales comme celles des montagnes du Beaufortain ou de l'Aubrac ne doivent cependant pas occulter les fortes disparités qui perdurent au sein et entre les différents massifs montagneux, ni le nécessaire soutien des pouvoirs publics qui ont mis en place depuis 40 ans différentes formes de soutiens spécifiques, ou bénéficiant majoritairement à l’élevage de montagne. A l’heure actuelle, en France, 16% des exploitations et 14% des surfaces agricoles sont situées en zone de montagne. La superficie des exploitations de montagne diffère peu de celles de plaine mais leur potentiel économique est plus faible, en lien avec la forte proportion de surfaces fourragères qui nourrissent respectivement 17, 23 et 48% du cheptel national de vaches laitières, de vaches allaitantes et de brebis. L’analyse des évolutions structurelles et productives des exploitations de montagne révèle une dynamique plutôt positive : la SAU montagnarde s'est relativement bien maintenue par rapport aux risques encourus et le nombre d’exploitations et d’actifs agricoles a diminué moins vite qu’en plaine. A l’heure actuelle, malgré les soutiens publics, le revenu des éleveurs reste nettement plus faible en montagne qu’en plaine et les disparités se sont renforcées récemment. A l’avenir, le renforcement prévu des soutiens publics permet- tra de combler une partie de ce différentiel, mais la revalorisation des aides ne doit pas masquer que les perspectives de l’élevage de montagne sont liées avant tout aux dynamiques des acteurs locaux qui disposent d’atouts pour réduire les coûts de production et sur- tout pour valoriser mieux les richesses de leurs terroirs encore insuffisamment exploitées dans certaines zones ; la qualité des pro- duits, de l’environnement, des paysages et de la culture.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_Martin_IPA.pdf (485.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04050822 , version 1 (29-03-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Bruno Martin, M. Lherm, C. Béranger. Evolutions et perspectives de l’élevage des ruminants dans les montagnes françaises. INRAE Productions Animales, 2014, 27 (1), pp.1-12. ⟨10.20870/productions-animales.2014.27.1.3050⟩. ⟨hal-04050822⟩
19 View
14 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More