Influence du contexte pédoclimatique sur la biodiversité végétale des prairies permanentes du Massif-Central - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Influence du contexte pédoclimatique sur la biodiversité végétale des prairies permanentes du Massif-Central

Abstract

Mountain agriculture is largely based on the exploitation of natural resources. Permanent grassland in Massif Central accounts for nearly 48% of the agricultural land. Ecosystems provide provisioning, regulating, supporting, and cultural services. The value of annual ecosystem services of grasslands and rangelands is about 232 $-ha−1 year−1. Plant diversity is a key element in both ecological and agronomic functioning. Thus, a monitoring of plots was conducted in order to see the influence of certain factors (soil, climate, use) on the specific richness and rarity of the Massif's plant communities. The elements affecting botanical composition have been investigated using principal component analysis and regression applying a programming language. This research has highlighted the relationship between soil and climate conditions and agricultural practice and plant diversity. For example, high carbon or constant climate affects the biodiversity of grassland ecosystems. However, other factors (i.e. pH, use (grazing or mowing)) do not show as clear a relationship with plant diversity. In such a way, plant dynamics respond to many parameters. This underscores the importance of understanding the drivers influencing permanent grasslands and preserving them to global change.
L’agriculture de montagne est largement basée sur l’exploitation des ressources naturelles. Les prairies permanentes du Massif central représentent près de 48 % des terres agricoles. Ces écosystèmes offrent des services d’approvisionnement, de réglementation, de soutien et culturels. La valeur des services écosystémiques annuels des prairies et des parcours est d’environ 232 $/ha/année[1]. La diversité végétale est un élément clé du fonctionnement tant écologique qu'agronomique. Ainsi, un suivi de parcelles a été conduit afin de voir l’influence de certains facteurs (sol, climat, usage) sur la richesse spécifique et la rareté des communautés végétales du Massif. Les éléments affectant la composition botanique sont étudiés à l'aide d'analyses en composantes principales et de régression par un langage de programmation. Cette recherche a mis en lumière la relation entre le contexte pédoclimatique et la pratique agricole et la diversité végétale. Par exemple, un taux élevé de carbone ou la constante climatique joue sur la biodiversité des écosystèmes prairiaux. D'autres facteurs (c'est-à-dire le pH, l’utilisation (pâture ou fauche)) ne montrent pas aussi clairement une relation avec la diversité végétale. En conséquence, la dynamique végétale répond à de nombreux paramètres. Cela souligne l'importance de comprendre les moteurs influençant les prairies permanentes et de les préserver face au changement global.
Fichier principal
Vignette du fichier
BONNAL_Marie_2022.pdf (2.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04068660 , version 1 (14-04-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04068660 , version 1

Cite

Marie Bonnal. Influence du contexte pédoclimatique sur la biodiversité végétale des prairies permanentes du Massif-Central. Sciences de l'environnement. 2022. ⟨hal-04068660⟩
1 View
8 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More