Rôle des métabolites du lait maternel (Acides Gras à Chaîne Courte et Polyamines) sur la physiologie intestinale : étude dans un modèle in vitro d’épithélium intestinal - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Rôle des métabolites du lait maternel (Acides Gras à Chaîne Courte et Polyamines) sur la physiologie intestinale : étude dans un modèle in vitro d’épithélium intestinal

Véronique Rome
Mégane Bostoën
  • Function : Author
  • PersonId : 1077727
Sophie Blat
Sergine Even

Abstract

Le lait maternel (LM) est associé à des bénéfices majeurs à court et long termes sur la santé et le développement des nourrissons. Cependant à travers le monde, les préparations pour nourrissons (PPN), substituts du LM, sont largement utilisées. Bien que ces PPN répondent aux besoins nutritionnels des nouveau-nés, elles sont dépourvues de nombreux composants présents dans le LM tels que les oligosaccharides du LM, des immunoglobulines, une multitude de métabolites ainsi qu’une fraction microbienne complexe. Parmi les métabolites présents dans le LM, on retrouve des acides gras à chaîne courte (butyrate, acétate, propionate) ainsi que des polyamines (spermine, spermidine, putrescine). Ces métabolites sont connus pour être produits au sein du tractus gastro-intestinal avec des effets sur la physiologie de l’hôte. Cependant, leurs apports par le LM sur le développement du nourrisson sont peu connus. L’objectif de mon travail a donc été d’étudier leurs effets sur les différentes fonctions intestinales via un modèle in vitro d’épithélium intestinal composé de quatre types cellulaires : des Caco-2 (modèle d’entérocyte), des HT29-MTX (modèle de cellule à mucus), des NCI-H716 (modèle de cellule entéro-endocrine) et des cellules M. Nous avons exposé ce modèle aux métabolites aux concentrations du LM et mesuré par biologie moléculaire l’expression de gènes marqueurs des différentes fonctions intestinales. Ainsi nous avons mis en évidence que le butyrate et les polyamines régulaient à la hausse l’expression certains gènes des jonctions serrées tels que les claudines 1, 3, 4, 7 et l’occludine. Ces métabolites ont également été capables d’agir sur l’expression de gènes de l’immunité tels que le récepteur à l’IL-22R, MyD88 et TGFB1. Les métabolites du LM semblent donc impacter la fonction barrière et immunitaire de l’intestin et la poursuite de leur étude est primordiale pour comprendre leur rôle sur le développement du nourrisson afin d’envisager leur incorporation dans les PPN.
No file

Dates and versions

hal-04165529 , version 1 (19-07-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04165529 , version 1

Cite

Sarah Blanchet, Véronique Rome, Mégane Bostoën, Sophie Blat, Sergine Even. Rôle des métabolites du lait maternel (Acides Gras à Chaîne Courte et Polyamines) sur la physiologie intestinale : étude dans un modèle in vitro d’épithélium intestinal. 8èmes Rencontres NAM2S Nutrition – Alimentation – Métabolisme – Sport – Santé, Biotech Santé Bretagne, Nov 2022, Rennes, France. ⟨hal-04165529⟩
4 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More