Effets de l'enrichissement du milieu sur le comportement, la croissance et la santé des chevrettes avant sevrage - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Effets de l'enrichissement du milieu sur le comportement, la croissance et la santé des chevrettes avant sevrage

Abstract

Un axe d’amélioration du bien-être des chevrettes est de leur proposer des enrichissements adaptés qui répondent à différents besoins. Le premier objectif de cette étude était d’évaluer les effets de l’enrichissement du milieu sur le comportement, la croissance et la santé des chevrettes. Le deuxième était de déterminer quels étaient les enrichissements les plus utilisés et de suivre l’évolution de leur utilisation au cours du temps. A 6 jours d’âge en moyenne, quarante chevrettes élevées en allaitement artificiel ont été réparties dans deux traitements expérimentaux, sur des critères d’âge et poids, et suivies jusqu’à 8 semaines. Un groupe n’avait accès qu’à un bidon en plastique. L’autre groupe avait à sa disposition un bidon, une plateforme, une bascule, un disque à mâchouiller, une brosse et une balle en plastique. Une fois par semaine, les chevrettes ont été pesées et des indicateurs sanitaires (boiteries, blessures...) ont été relevés. Les chevrettes ont également été observées une fois par semaine pendant 6h (3h matin, 3h après-midi). Les postures et activités étaient relevées par scan toutes les 5 mn par deux observateurs. Les com- portements de jeux, interactions de type agonistiques et luttes ont été comptabilisés en continu par un troisième observateur. Ces périodes étaient également filmées pour détailler l’utilisation des enrichissements par scan toutes les 2 mn. La réaction des chevrettes à l’isolement et à la nouveauté a également été étudiée dans un test lors de la 8ème semaine. Des modèles mixtes sur données répétées ou des tests non paramétriques ont été utilisés pour analyser les données. La présence des enrichissements n’a pas eu d’impact sur la croissance des chevrettes, ni sur la présence de blessures. Les chevrettes du lot enrichi ont passé plus de temps à explorer et la fréquence de jeux était plus importante dans ce groupe (p< 0,001). Sur l’ensemble des observations réalisées, l’enrichissement le plus utilisé était la plateforme (46,2 % des scans en moyenne par chevrette, p< 0,001), puis la bascule (4,7 %), le bidon (2,7 %), la brosse (2,2 %), le disque à mâchouiller (1,45 %) et enfin la balle (0,7 %). Dans l’autre groupe, le bidon a été plus utilisé (5,5 %, p< 0,001). Les chevrettes du lot enrichi se sont davantage déplacées pendant le test d’isolement et ont eu des réactions moins brusques à l’arrivée de l’objet dans le parc de test. La mise à disposition simultanée des enrichissements a eu un impact positif sur le bien-être des chevrettes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Berthelot et al.pdf (227.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04210370 , version 1 (18-09-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04210370 , version 1

Cite

Marianne Berthelot, Ariane Andrade, Manon Delalande, Raphaëlle Botreau, Véronique Deiss, et al.. Effets de l'enrichissement du milieu sur le comportement, la croissance et la santé des chevrettes avant sevrage. 52ème colloque de la Société Française pour l'Etude du Comportement Animal (SFECA), May 2023, Tours (FR), France. pp.69. ⟨hal-04210370⟩
21 View
14 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More