Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Structures spatiales et assemblage des communautés végétales: implications pour le fonctionnement des ecosystèmes prairiaux

Résumé : La végétation d’une prairie peut se caractériser par la structure d’abondance de ses espèces (diversité taxonomique), et/ou encore par la distribution statistique des valeurs de traits des plantes (identité et diversité fonctionnelle) qui la composent. La structure de végétation d’une prairie présente également une composante spatiale qui se manifeste le plus souvent sous la forme d’agrégations d’individus conspécifiques (i.e. de la même espèce) et/ou de la moyenne/diversité des valeurs de traits. Cette présentation propose un tour d’horizon des connaissances relatives à l’émergence des patrons spatiaux de végétation et à leurs rôles potentiels dans le maintien de la diversité des communautés végétales, le fonctionnement de l’écosystème prairial et sa stabilité. Nous analyserons comment l’hétérogénéité spatiale des conditions de milieu et les pratiques agricoles influencent la structuration de la végétation dans l’espace (Herben & Hara 2003). Nous porterons ici une attention particulière au rôle joué par les herbivores (Rossignol et al. 2010). Nous nous pencherons également sur l’influence de processus biologiques propres aux plantes pérennes comme la propagation végétative (Lafarge, Mazel, & Hill 2005). Dans un second temps nous aborderons le rôle de ces structures spatiales dans les mécanismes de coexistence des espèces (Wilson 2011). Nous verrons plus particulièrement l’importance de la ségrégation des espèces ou de stratégies écologiques à échelle fine dans l’assemblage des communautés végétales d’un paysage alpin. Nous discuterons ensuite d’effets observés de l’agrégation spatiale des espèces sur la productivité des prairies et leur stabilité (Monzeglio & Stoll 2005). Les besoins de recherches visant à une meilleure compréhension des mécanismes qui sous-tendent l’apparition et le rôle des structures spatiales végétales dans les prairies permanentes seront discutés. Nous conclurons sur l’intérêt de considérer explicitement les structures spatiales végétales dans une démarche agro-écologique de gestion des prairies.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [58 references]  Display  Hide  Download

https://hal.inrae.fr/hal-02745331
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Wednesday, June 3, 2020 - 8:34:34 AM
Last modification on : Tuesday, April 13, 2021 - 9:10:02 AM
Long-term archiving on: : Saturday, December 5, 2020 - 12:57:25 AM

File

Actessymposium_12decembre_2011...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02745331, version 1
  • PRODINRA : 184402

Collections

Citation

Julien Pottier, Juliette Bloor, Frédérique Louault, G Loucougaray, Bertrand Dumont, et al.. Structures spatiales et assemblage des communautés végétales: implications pour le fonctionnement des ecosystèmes prairiaux. Réseau prairies - Atelier « Assemblages d’espèces et services rendus par la prairie : les apports de l’écologie fonctionnelle », Dec 2011, Toulouse, France. ⟨hal-02745331⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

62