From the animal to the territory, a critical look on nitrogen use efficiency of dairy cattle systems - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles (Review Article) INRAE Productions Animales Year : 2022

From the animal to the territory, a critical look on nitrogen use efficiency of dairy cattle systems

De l’animal au territoire, regards sur l’efficience de l’azote dans les systèmes bovins laitiers

(1) , (2) , (3) , (3) , (3)
1
2
3

Abstract

Improving the use of nitrogen at all stages of its use is a priority, especially in livestock systems where it remains relatively low. There are many nitrogen use efficiency indicators based on various calculations depending on the context and the scales considered. The literature is full of examples of win-win practices improving its use and reducing its losses to the environment. But few studies present an integrative view of these gains at supra scales. This article first recalls the main strategies for increasing nitrogen use efficiency at the animal, farm and territory levels. The analysis of the integration of gains at global levels shows that improving efficiency at a given scale does not systematically generate an efficiency gain at larger scales or for the whole system. Moreover, the search for high efficiency does not always allow a reduction in nitrogen losses, some of the most efficient systems are also those that generate the highest impacts, a consequence of the high levels of N used. Efficiency indicators remain useful tools for improving nitrogen use in agricultural systems, but should be consistently associated with nitrogen loss indicators to better consider the consequences of agricultural systems on the environment.
Améliorer la valorisation de l’azote à toutes les étapes de son utilisation est une priorité, notamment en élevage où elle demeure relativement faible. Les indicateurs d’efficience azotée sont nombreux et basés sur des méthodes de calculs diverses selon le contexte et les échelles considérées. La littérature illustre un certain nombre de pratiques vertueuses, le plus souvent applicables à l’échelle de l’animal ou du troupeau, qui en améliorent la valorisation. Mais peu d’études présentent une vision intégrative de ces gains aux niveaux d’organisation supérieurs comme l’exploitation ou le territoire. Cet article rappelle tout d’abord les principales stratégies qui permettent d’augmenter l’efficience d’utilisation de l’azote à l’échelle de l’animal, de l’exploitation et du territoire. L’analyse de ces gains à différentes échelles met en évidence qu’une amélioration de l’efficience à un niveau donné n’induit pas systématiquement un gain d’efficience à l’étage supérieur ou pour l’ensemble du système. Par ailleurs, la recherche d’une efficience élevée ne garantit pas systématiquement une réduction des pertes azotées vers l’environnement : certains systèmes d’élevage les plus efficients sont aussi ceux qui génèrent le plus d’impacts du fait des quantités importantes d’azote utilisées. Les indicateurs d’efficience s’avèrent des outils utiles pour améliorer l’utilisation de l’azote dans les systèmes agricoles, mais ces ratios ne disent rien des quantités mises en jeu tant au numérateur qu’au dénominateur. Ils devraient donc être systématiquement associés à des indicateurs de pertes azotées pour une meilleure prise en compte des conséquences des systèmes agricoles sur les milieux naturels.
Fichier principal
Vignette du fichier
Godinot_2022.pdf (879.44 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03706967 , version 1 (28-06-2022)

Licence

Attribution - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Olivier Godinot, Sylvain Foray, Sophie Lemosquet, Luc Delaby, Nadège Edouard. De l’animal au territoire, regards sur l’efficience de l’azote dans les systèmes bovins laitiers. INRAE Productions Animales, 2022, 35 (1), pp.43-60. ⟨10.20870/productions-animales.2022.35.1.5498⟩. ⟨hal-03706967⟩
17 View
33 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More