Proteaginous seeds as alternatives to soybean meal for dairy cows: comparative evaluation by meta-analysis of in situ and in vivo digestive parameters and dairy performance - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Proteaginous seeds as alternatives to soybean meal for dairy cows: comparative evaluation by meta-analysis of in situ and in vivo digestive parameters and dairy performance

Les graines protéagineuses comme alternatives au tourteau de soja pour les vaches laitières : évaluation comparative par méta-analyses in situ et in vivo des paramètres digestifs et des performances laitières

Abstract

In order to both inventory the published in situ and in vivo data on the use of raw or treated proteaginous seeds (PS), replacing soybean meal (SBM) in the dairy cow diet, and quantify the effects of the substitution of either SBM by raw or treated PS, or raw PS by treated PS, two databases were designed. These databases compile data on faba bean, lupin and pea seeds, and the technological treatments studied are either thermal, thermomechanical or chemical (tanning). The effects of the substitutions were determined using Student tests comparing the experimental vs control groups (GP vs TS or treated vs raw GP). Despite the limited amount of available data and the diversity of feeding practices as well as technological treatments applied, general trends emerge, in particular for the variables measured in situ. Proteins of raw PS are systematically more degradable in the rumen and less digestible in the intestine than SBM ones. Replacing SBM with raw PS also leads to a reduction in the N milk/N intake ratio and a decrease in the milk protein content. When technologically treated PS are compared to raw ones, proteins are more protected in the rumen and their digestibility in the intestine is improved. Some “treatment seed” combinations lead to a higher N secretion in milk (for example extruded lupin) while others lead to a decrease in the milk fat content (for example toasted/roasted faba bean). Finally, the few data available on comparisons between SBM and treated PS show that some combinations allow to reach a level of proteins protection from PS similar to that of SBM (for example autoclaved pea) and very few differences are observed on the parameters measured in vivo. This work shows that it is possible to replace SBM with treated PS in dairy cow diets without significantly altering their zootechnical performance, provided that the appropriate treatment parameters are applied.
Pour inventorier à la fois les données in situ et in vivo publiées sur l’utilisation des graines protéagineuses (GP) crues ou traitées, en replacement du tourteau de soja (TS) dans l’alimentation des vaches laitières, et quantifier les effets de la substitution du TS par des GP crues ou traitées, ou des GP crues par des GP traitées, deux bases de données ont été construites. Ces bases rassemblent les données concernant les graines de féverole, lupin et pois, et les traitements technologiques appliqués sont de natures thermique, thermomécanique ou chimique (tannage). Les effets des substitutions ont été déterminés grâce à des tests de Student comparant les lots expérimental vs témoin (GP vs TS ou GP traitées vs GP crues). Malgré la quantité limitée de données disponibles et la diversité des pratiques alimentaires ainsi que des traitements technologiques appliqués, des tendances générales se dégagent, en particulier pour les variables mesurées in situ. Les protéines des GP crues sont systématiquement plus dégradables dans le rumen et moins digestibles dans l’intestin que celles du TS. Le remplacement du TS par une GP crue entraine également une diminution du rapport N lait/N ingéré et une diminution du taux protéique du lait. Lorsque les GP sont traitées technologiquement, les protéines sont moins dégradables dans le rumen et leur digestibilité intestinale est améliorée. Certaines combinaisons « traitement × graine » entrainent une plus forte sécrétion d’azote dans le lait (par exemple le lupin extrudé) tandis que d’autres conduisent à diminuer le taux butyreux du lait (par exemple la féverole toastée/torréfiée). Enfin, les quelques données disponibles pour la comparaison entre TS et GP traitées montrent que certaines combinaisons permettent d’atteindre un niveau de protection des protéines des GP similaire à celui du TS (par exemple le pois autoclavé) et que très peu de différences sont observées sur les paramètres mesurés in vivo. Cette synthèse montre qu'il est possible de remplacer le TS par des GP traitées dans les rations pour vaches laitières sans altérer significativement leurs performances zootechniques, à condition de choisir les paramètres de traitements adaptés.
Fichier principal
Vignette du fichier
alimentation-20200601.pdf (990.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03934658 , version 1 (11-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03934658 , version 1

Cite

Solveig Mendowski, Pierre Noziere, Anne Ferlay, Philippe Denis, G. Chesneau, et al.. Proteaginous seeds as alternatives to soybean meal for dairy cows: comparative evaluation by meta-analysis of in situ and in vivo digestive parameters and dairy performance. 25. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R 2020), Institut de l'Elevage; INRAE, Dec 2020, Paris, France. pp.334-338. ⟨hal-03934658⟩
23 View
3 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More